Pelé tacle son pays sur les retards

Pelé tacle son pays sur les retards

Publié le , modifié le

La légende brésilienne du football, Pelé, a jugé honteux les retards de construction des stades de la Coupe du monde, organisée dans son pays, dans une interview publiée lundi par le journal allemand Bild.

"Il est inacceptable que plusieurs stades ne soient pas prêts. Nous avons  eu plusieurs années - bien plus de temps que nécessaire. C'est une honte!", a  confié Pelé au quotidien. "Je me réjouis des matches à venir mais quand je vois  tout ce bazar, je me fais du souci, c'est frustrant."

Interrogée sur les mouvements sociaux qui font régulièrement l'actualité au  Brésil, la star de 73 ans affirme "pouvoir comprendre les gens, et les  soutenir, aussi longtemps qu'ils manifestent pacifiquement". A la mi-mai, quatre des douze stades abritant la compétition, et notamment  l'Arena Corinthians, enceinte qui accueille le match d'ouverture Brésil-Croatie  le 12 juin à Sao Paulo, étaient toujours en travaux.

AFP