Neymar au sol
Neymar au sol | ODD ANDERSEN / AFP

Neymar forfait pour la fin du Mondial

Publié le , modifié le

C'est une véritable tragédie pour le Brésil. Neymar, l'attaquant vedette de la Seleçao est contraint de déclarer forfait pour le reste de la Coupe du monde après sa blessure lors du quart de finale face à la Colombie (2-1). L'idole de tout un peuple souffre d'une fracture à une vertèbre.

L'arrivée de Neymar à l'hôpital (vidéo)
 

"L'examen a montré qu'il souffre d'une fracture au niveau de la 3e vertèbre  lombaire", a déclaré le médecin de l'équipe Rodrigo Lasmar, en confirmant qu'"il est forfait pour la fin du Mondial". "Ce n'est pas une fracture très sérieuse nécessitant une chirurgie, mais il  va devoir porter une ceinture qui limite les mouvements", a-t-il précisé. Neymar a été touché au dos lors d'un choc avec le défenseur colombien Juan Camilo Zuniga.

"C'était une action normale. Je n'ai jamais eu l'intention de faire mal au  joueur. Quand je suis sur le terrain, je fais tout pour défendre mon pays et le  maillot mais sans intention de blesser un adversaire", a indiqué le joueur évoluant à Naples à la télévision brésilienne Globo. Le sélectionneur brésilien, lui, ne décolérait pas. "Je pose la question: Même pas un carton jaune? Rien", a déploré Luiz Felipe Scolari. "Thiago passe devant le gardien, carton jaune. C'est incompréhensible. Et, tout le monde sait que Neymar est chassé sur le terrain. Ca fait trois matches que ça arrive, mais personne ne trouve que c'est vrai. (...) Il a reçu le genou dans les cotes, il pleurait de douleur."

"Un motif de plus" pour gagner

En pleurs, Neymar a dû être évacué de la pelouse sur une civière, puis conduit dans un hôpital de Fortaleza (nord-est) pour passer des  examens médicaux. Il s'agit d'un gros coup dur pour le Brésil qui affrontera en demi-finale l'Allemagne, mardi à Belo Horizonte. Sans Neymar, la Seleçao devra également se passer des services de son capitaine Thiago Silva, suspendu après avoir reçu un deuxième carton jaune face à la Colombie.

"C'est compliqué, a avoué le défenseur Maicon. C'est un joueur très important. Ca va être douloureux. Mais nous allons aussi lutter pour lui. Maintenant, il nous faut étudier le jeu des Allemands. Nous ne pouvons pas nous  arrêter", a-t-il ajouté. Même constat pour Fernandinho. "C'est une grande perte. Mais nous devons continuer à devenir plus forts et aller chercher ce titre que nous dédierons à Neymar." Hulk a également fait part de sa tristesse de perdre un tel coéquipier. "Neymar a tellement pris soin de lui pour disputer cette Coupe. Nous devons surmonter cela. C'est un motif de plus pour nous battre, et si Dieu le veut, nous serons champions".

Romain Bonte