Mondial des Clubs: L'arbitre peut refuser la technologique de ligne de but

Publié le , modifié le

Les arbitres du Mondial des clubs, qui s'ouvre jeudi au Japon, pourront ignorer la technologie sur la ligne de but, utilisée pour la première fois en compétition à cette occasion, et même la contredire, a déclaré mercredi le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke. Deux systèmes seront expérimentés lors de ce Mondial : GoalRef, qui utilise un champ magnétique et un ballon spécial, et Hawk-Eye, basé sur l'utilisation de caméras comme au tennis.

Julien Lamotte