Mondial 2018 - Une finale Portugal-Suisse pour la 1re place mardi

Mondial 2018 - Une finale Portugal-Suisse pour la 1re place mardi

Publié le , modifié le

Malgré leur succès (3-1) en Biélorussie, les Pays-Bas sont désormais virtuellement éliminés des qualifications pour le Mondial 2018, dans le groupe A. La 1re place qualificative se jouera à distance entre la France et la Suède. Dans le groupe B, ce sera un face-à-face direct entre le Portugal (victorieux en Andorre 2-0) et la Suisse (qui s'est imposée 5-2 contre la Hongrie) qui délivrera le ticket direct pour la Russie.

Les Pays-Bas dans le fossé

Les Pays-Bas, finalistes du Mondial-2010 et demi-finalistes du Mondial-2014, ne verront sans doute par la Coupe du monde 2018. Seulement 3e du groupe A dominé par la France, les coéquipiers de Robben recevront mardi la Suède, le dauphin potentiellement barragiste donc, qui compte trois points d'avance et une bien meilleure différence de buts. Tellement d'ailleurs que pour réaliser l'improbable miracle, les Pays-Bas, déjà absents lors de l'Euro-2016, devront s'imposer 7-0 pour doubler les Scandinaves. Bref, c'est compliqué. Leur victoire (3-1) au Bélarus n'a pas suffi pour maintenir l'espoir. Il faut dire que le 8-0 conquis par la Suède contre le Luxembourg avait sérieusement entravé leur chemin vers la Russie.

Une "finale" Portugal-Suisse dans le groupe B

Avec Cristiano Ronaldo, c'est plus facile: ménagée en première période par son sélectionneur Fernando Santos, la superstar madrilène a offert la victoire à son équipe samedi sur le terrain d'Andorre (2-0), grâce à un but à la 63e minute. Le Milanais André Silva a fait le break en fin de match (86e). Les deux hommes permettent à leur pays de s'offrir une "finale" pour la première place de son groupe, mardi à domicile face à la Suisse.

Les Helvètes, qui ont tranquillement surclassé la Hongrie 5-2, restent en tête du groupe B avec 27 points, soit trois de mieux que les champions d'Europe en titre. Mais ces derniers jouissent d'une meilleure différence de but, +26 contre +18. Une victoire des Portugais mardi leur offrira une qualification directe, tandis que tout autre résultat sera pour eux synonyme de barrages. Du coup, "CR7", qui a inscrit la bagatelle de 15 buts lors de cette campagne de qualifications (autant que le Polonais Robert Lewandowski), risque fort d'être titulaire.

Le rêve bosnien évanoui contre les Diables Rouges

La Belgique était la première nation européenne qualifiée pour la Coupe du monde (sans compter le pays-hôte russe), avant même ses deux derniers matches. Elle ne s'est pas relâchée pour autant, s'imposant 4-3 sur la pelouse de la Bosnie avec des buts de Thomas Meunier (4e), Michy Batshuayi (59e), Jan Vertonghen (68e), Yannick Ferreira Carrasco (84e).

Les Bosniens ont pourtant bien lutté, mais se retrouvent désormais derrière la Grèce, qui a gagné 2-1 en Chypre grâce notamment à un but du Marseillais Kostas Mitroglou (24e). Les Grecs, qui comptent 16 points soit deux de mieux que la Bosnie, affronteront lors de la dernière journée le dernier de leur poule, Gibraltar, étrillé 6-0 samedi par l'Estonie.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze