Mondial 2018: le mode d'emploi du tirage au sort

Mondial 2018: le mode d'emploi du tirage au sort

Publié le , modifié le

L'équipe de France de Didier Deschamps connaîtra le nom de ses adversaires pour la phase des groupes du Mondial 2018 (du 14 juin au 15 juillet). Avec 32 équipes regroupées dans quatre chapeaux, il convient de revenir sur le système du tirage au sort qui s'effectuera ce vendredi à 16h00 (heures de Paris) depuis Moscou. En plus des têtes de série dont la France fait (heureusement) partie, le règlement de ce tirage repose sur quelques points qui ont leur importance. Eclairage:

4 chapeaux, 8 têtes de série

Pour procéder à ce tirage, quatre chapeaux de huit équipes chacun ont été établis selon le classement Fifa des nations qualifiées. Afin de pas favoriser les barragistes qui jouaient en novembre (et qui ont donc cumulé plus de points Fifa, c'est le classement du mois d'octobre qui a été pris en considération. La seule exception se trouve dans le premier chapeau -celui des têtes de série- avec la présence de la Russie (65e), qui a le mérite d'être le pays organisateur.

8 groupes de 4 équipes

Lors du tirage, chacun des quatre chapeaux sera tour à tour vidé pour placer ses membres dans l'un des huit groupes de quatre équipes. La Russie se trouve ainsi automatiquement dans le groupe A, et les sept autres têtes de série seront affectées par tirage au sort en première position des groupes B à H. Le groupe et la position des équipes des chapeaux 2, 3 et 4 sera à chaque fois tirée au sort.

Les 32 équipes du Mondial 2018
Les 32 équipes du Mondial 2018

La contrainte géographique

Il existe enfin une règle dite la contrainte géographique, souvent méconnue du grand public. Selon cette règle assez logique, deux équipes d'une même confédération ne peuvent se retrouver dans le même groupe, à l'exception de celles de l'UEFA à raison de deux équipes européennes maximum par groupe.

francetv sport @francetvsport