L'Argentine de Marcos Acuna accrochée par le Vénézuéla
L'Argentine de Marcos Acuna accrochée par le Vénézuéla | Alejandro PAGNI / AFP

Mondial 2018 : l'Argentine encore à la peine, le Brésil accroché

Publié le , modifié le

Opposée au Vénézuéla, dernier du groupe de qualification, l'Argentine de Lionel Messi a encore marqué le pas en concédant le match nul à Buenos AIres (1-1). Également accroché par la Colombie d'un Radamel Falcao décisif, le Brésil reste largement en tête devant l'Uruguay.

Deux points en deux matches alors qu'il fallait capitaliser d'urgence en vue de la qualification pour le Mondial, l'Argentine reste dans la zone à risque après son match nul à domicile, mardi, contre le Venezuela (1-1). La contre-performance face au Venezuela s'ajoute à celle de jeudi dernier contre l'Uruguay (0-0) et l'Albiceleste continue de se faire peur : elle 5e de la zone Amérique du sud et en position de barragiste.

A Buenos Aires, l'Argentine avait l'opportunité de se placer aux avants-postes mais a encore péché par manque d'efficacité, malgré une énorme domination. Des tirs non cadrés, des maladresses, des parades du gardien Wuilker Farinez ou de bons gestes défensifs ont permis à des Vénézuéliens courageux, de créer l'exploit. En seconde période, Messi et ses partenaires repartaient de l'avant, mais les Vénézuéliens jusque là quasi inexistants offensivement, exploitaient un contre à la perfection et ouvraient le score à la surprise générale. Bien lancé en profondeur, Murillo trompait le gardien argentin Sergio Romero d'un ballon piqué (50e).

Vexés d'être menés par la lanterne rouge du groupe, les Argentins poursuivaient le siège du but adverse. La délivrance venait d'un but contre son camp du défenseur Feltscher (53e), qui expédiait dans ses filets un centre de Marcos Acuna, sous la pression de Paulo Dybala et Mauro Icardi. Il reste deux matches à l'Argentine pour assurer sa présence en Russie. Début octobre, Messi et sa bande recevront le Pérou à Buenos Aires, avant de disputer l'ultime rencontre à Quito, contre l'Equateur. "On va continuer de se battre", a déclaré après la rencontre le sélectionneur argentin Jorge Sampaoli, toujours optimiste.

Falcao freine le Brésil, le Chili en mauvaise posture

Le Brésil a ramené un match nul de Barranquilla, en Colombie, lors d'un match de gala qui a tenu ses promesses de beau jeu. La Seleçao de Neymar a ouvert le score par Willian, d'une reprise de volée du droit, puis Radamel Falcao a égalisé de la tête en deuxième période. L'Uruguay a, elle, réalisé le beau coup de la soirée. Les Uruguayens ont profité du match nul de la Colombie pour s'emparer de la place de dauphin du Brésil, en battant le Paraguay à Asuncion (1-2). Le Pérou, qui a réussi une bonne performance en s'imposant à Quito contre l'Equateur (1-2), surprend et vient se mêler à la bataille pour la qualification. Grâce à sa victoire, l'équipe péruvienne se retrouve à la 4e place. A La Paz, le Chili a continué de dévisser. Le double tenant de la Copa América s'est incliné contre la Bolivie (0-1), sur un pénalty, après une défaite à domicile la semaine dernière contre le Paraguay (0-3). Le Chili (23 pts) se retrouve à la 6e place, en position de non qualifié.

AFP