Manuel Neuer avec l'Allemagne face à l'Autriche

Mondial 2018 : L'Allemagne récupère Neuer mais sombre en Autriche

Publié le

L'Allemagne, sans plusieurs de ses cadres, a été battue 2-1 en Autriche samedi et a montré un visage franchement inquiétant à deux semaines du Mondial-2018, même si la Mannschaft a enregistré avec satisfaction le retour de Manuel Neuer dans les buts, après huit mois d'absence pour blessure.

Ozil a ouvert le score dès la 11e minute d'une belle frappe enroulée du gauche, en profitant d'une énorme erreur de relance du gardien autrichien Siebenhandl. Mais Martin Hinterreger (53e) et Alessandro Schöpf (69e) ont concrétisé une période de nette domination autrichienne, offrant à leur pays sa première victoire sur l'Allemagne depuis 1986. "C'était un bon retour de Manuel Neuer après une si longue absence", s'est félicité le sélectionneur Joachim Löw après le match mais, a-t-il aussitôt ajouté, "si nous jouons comme ça au Mondial, nous n'aurons pas beaucoup de chances. Il y a des choses que nous devons fortement améliorer dans les 14 prochains jours".

Neuer en difficulté au pied

Evidemment, les absences de Boateng, Hummels, Kroos et Müller ont pesé lourd. Mais cette défaite confirme un enseignement tiré après la défaite face au Brésil (0-1) en mars: sans ses joueurs majeurs, la Mannschaft n'est plus la même équipe, et la "profondeur de banc" tant vantée ces derniers mois semble être une illusion. L'enjeu principal de cet amical de préparation était, cependant, la prestation de Manuel Neuer, qui n'avait plus disputé un match depuis la mi-septembre et sa fracture du pied gauche en championnat avec le Bayern. Joachim Löw devrait décider dimanche de l'emmener ou non en Russie, après une analyse du match et une ultime conversation avec lui.

On ne peut pas vraiment reprocher à Neuer les deux buts encaissés, à peu près imparables, d'autant qu'il a sauvé son camp à deux ou trois reprises, alors que sa défense a semblé parfois complètement dépassée en deuxième période. Il n'a en revanche pas toujours été précis dans sa relance au pied, mettant parfois ses partenaires en difficulté, et offrant même un ballon à l'adversaire (37e), sans conséquences. S'il est retenu pour le Mondial, le portier du Bayern Munich aura l'occasion de disputer une dernière rencontre amicale, le 8 juin à Leverkusen contre l'Arabie saoudite, avant d'entrer dans le vif du sujet le 17 juin à Moscou contre le Mexique, pour le premier match du groupe F avant ceux contre la Suède et la Corée du Sud.

Le retour de Neuer (il n'avait plus joué en sélection depuis octobre 2016) risque de faire deux malheureux: le gardien du FC Barcelone Marc-André ter Stegen, qui a brillamment assuré l'intérim depuis un an, se retrouvera sur le banc. Et Kevin Trapp le Parisien, convoqué comme quatrième gardien dans la pré-liste de 27 joueurs retenus par Löw pour le stage de préparation, sera très certainement écarté de la liste définitive des 23, que Löw doit communiquer lundi au plus tard à la Fifa.

AFP