Harry Kane Angleterre
La joie de Harry Kane, buteur pour l'Angleterre contre la Slovénie | Ian KINGTON / AFP

Mondial 2018 : L'Allemagne et l'Angleterre rejoignent 8 autres pays déjà qualifiés

Publié le , modifié le

Grâce à leurs succès respectifs sur l'Irlande du Nord et la Slovénie, l'Allemagne et l'Angleterre ont validé leur billet pour la Coupe du monde. Ils rejoignent ainsi 8 autres nations déjà qualifiées : la Russie, pays organisateur, le Brésil, l'Iran, le Japon, le Mexique, la Belgique, la Corée du Sud et l'Arabie Saoudite.

L'Allemagne et l'Angleterre, deux poids lourds du football mondial, seront bien présent en Russie. Ce fut relativement aisé pour la Mannshaft, plus poussif pour la sélection aux trois lions, mais le sésame est dans la poche. Ce vendredi soir, deux pays peuvent encore grossir la liste des heureux qualifiés : La Serbie, qui se déplace en Autriche, et l'Espagne qui accueille l'Albanie. 

Les Serbes près du but

Avec leurs quatre points d'avance sur le pays de Galles, les Serbes (18 unités) sont en bonne voie dans ces qualifications. Une victoire en Autriche leur permettrait de valider directement leur billet. Même un simple nul, voire une défaite, peut suffire en fonction des résultats des Gallois (2e, 14 pts) en Géorgie et de la République d'Irlande (3e, 13 points) contre la Moldavie.

Le programme :
(18h00): Géorgie - Pays de Galles
(20h45): Autriche - Serbie
(20h45): Irlande - Moldavie
Classement: Pts J G N P bp bc dif
1. Serbie 18 8 5 3 0 17 7 10
2. Pays de Galles 14 8 3 5 0 12 5 7
3. Rép. d'Irlande 13 8 3 4 1 9 6 3
4. Autriche 9 8 2 3 3 10 10 0
5. Géorgie 5 8 0 5 3 8 12 -4
6. Moldavie 2 8 0 2 6 4 20 -16

L'Espagne et la crise en Catalogne

La vie de la sélection espagnole a été secouée cette semaine par la crise en Catalogne et le défenseur catalan Gerard Piqué a même été obligé de venir clamer son amour de la Roja devant la presse.
Sur un plan purement sportif, l'Espagne est en grande forme sur les terrains. Elle l'a prouvé lors du dernier rassemblement en corrigeant l'Italie 3-0 puis le très modeste Liechtenstein 8-0. La Roja (22 points) domine donc logiquement cette poule G, avec trois points d'avance et pourrait se qualifier dès vendredi en cas de victoire contre l'Albanie. Un succès lui garantirait pratiquement sa place compte tenu de la différence de buts largement favorable sur les Italiens. Mais pour obtenir officiellement leur billet dès vendredi, les Espagnols auraient également besoin d'un faux-pas de l'Italie contre la Macédoine. Les Italiens, promis à une place de barragiste, doivent absolument redresser la tête, malgré une kyrielle de forfaits.

Le programme :
(20h45): Italie - Macédoine
(20h45): Liechtenstein - Israël
(20h45): Espagne - Albanie
Classement: Pts J G N P bp bc dif
1. Espagne 22 8 7 1 0 32 3 29
2. Italie 19 8 6 1 1 19 7 12
3. Albanie 13 8 4 1 3 10 9 1
4. Israël 9 8 3 0 5 9 14 -5
5. Macédoine 7 8 2 1 5 10 14 -4
6. Liechtenstein 0 8 0 0 8 1 34 -33

Un final très serré

C'est tout simplement le groupe le plus serré de ces éliminatoires dans la zone Europe. La Croatie et l'Islande sont en tête avec 16 points mais la Turquie et l'Ukraine sont toujours en course également, avec leurs quatorze unités. Résultat, le Turquie-Islande de vendredi va valoir très cher, tandis que la Croatie et l'Ukraine n'auront pas le droit à l'erreur face à la Finlande et au Kosovo. Vendredi en heures françaises

Le programme :
(20h45): Turquie - Islande
(20h45): Croatie - Finlande
(20h45): Kosovo - Ukraine
Classement: Pts J G N P bp bc dif
1. Croatie 16 8 5 1 2 12 3 9
2. Islande 16 8 5 1 2 11 7 4
3. Turquie 14 8 4 2 2 12 8 4
4. Ukraine 14 8 4 2 2 11 7 4
5. Finlande 7 8 2 1 5 6 10 -4
6. Kosovo 1 8 0 1 7 3 20 -17

francetv sport @francetvsport