Didier Deschamps
Didier Deschamps. | AFP

Mondial 2018 : Deschamps assume ses choix

Publié le , modifié le

En convoquant pour le Mondial le latéral gauche Benjamin Mendy, de retour après une longue blessure, "évidemment qu'il y a un risque", a reconnu jeudi le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, qui va tester son joueur jusqu'au 4 juin et la date butoir pour remettre officiellement sa liste des 23.

  •  Benjamin Mendy : "la liste qui compte, c'est le 4 juin"

Blessé entre septembre et avril, Benjamin Mendy (Manchester City) sort "d'une longue blessure. Evidemment qu'il y a un risque", dit Didier Deschamps. "Mais il y a une certitude valable, c'est que la seule liste qui comptera sera celle du 4 juin. Aujourd'hui, je n'ai pas la certitude qu'il puisse jouer un match de 90 minutes, on va faire en sorte avec le staff d'avoir un peu plus de réponses avant la deadline du 4 juin."

  •  Digne "manque de rythme"

Deschamps a créé la surprise en n'appelant pas le latéral gauche Lucas Digne. "Depuis sa dernière sélection, il n'a joué que deux fois 90 minutes avec le Barça. Il manque de rythme. J'ai un profil différent avec Lucas Hernandez (Atletico Madrid) que j'avais déjà pris au mois de mars. Ce n'est pas pour rien. Je fais un choix, avec un profil différent."



A lire aussi : Digne, Rabiot, Lacazette, les grands perdants de la liste des 23


  •  Pavard plutôt que Debuchy, "j'ai choisi"

Didier Deschamps est "content" que l'expérimenté latéral droit Mathieu Debuchy ait repris la compétition à Saint-Etienne. Mais "sur ses trois, quatre derniers matches, ça coince un peu plus. Benjamin Pavard, c'est quelqu'un qui a été bon quand je l'ai pris. Il fait partie des très bons défenseurs en Allemagne, à Stuttgart. J'ai dû choisir et j'ai choisi".

  •     Pour Payet, le "risque de récidive"

Concernant la blessure du Marseillais Dimitri Payet, survenue mercredi soir en finale d'Europa League, le délai moyen de récupération est de "trois semaines" et il y a un risque de "récidive", juge le sélectionneur français, alors que le milieu était "un candidat sérieux" pour les 23.


Mondial 2018 : N'Zonzi, la sentinelle qui manquait


  • Thauvin, "quelqu'un d'exceptionnel"

A propos du Marseillais Florian Thauvin, convoqué dans les 23, ce n'est "pas un pari", selon Didier Deschamps, même s'il a très peu joué en sélection. "Il était là souvent (dans le groupe). Et regardez en termes de statistiques ses buts et ses passes décisives en club. Il faut le faire... Il fait une saison remarquable. Et évidemment que son caractère, son attitude dans le groupe sont à mettre à son crédit, même si ce n'est pas ça qui fait la différence. C'est quelqu'un d'exceptionnel". 

  • Lacazette absent car suffisamment d'attaquants axiaux

Didier Deschamps a justifié l'absence d'Alexandre Lacazette (Arsenal) parce qu'il avait suffisamment d'attaquants axiaux : "Giroud, Griezmann, Fekir et Mbappé, ce sont des attaquants axiaux, même s'ils peuvent jouer à d'autres postes. Je ne veux pas en accumuler et en mettre cinq, six. Je ne vois pas l'intérêt par rapport au collectif".

Le calendrier des Bleus : 

Préparation : 

Lundi 28 mai : match amical France - Eire (21h au Stade de France)
Vendredi 1er juin : match amical France - Italie (21h à Nice)
Samedi 9 juin : match amical France - Italie (21h à Lyon)

Coupe du monde :

Samedi 16 juin : France - Australie (12h à Kazan)
Jeudi 21 juin : France - Pérou (17h à Ekaterinbourg)
Mardi 26 juin : Danemark - France (16h à Moscou)

AFP