Mondial-2014 : un centre dédié aux délits des supporteurs violents

Publié le , modifié le

Un centre spécialisé pour enquêter sur les délits des supporteurs violents va être créé, à moins de dix mois de la Coupe des confédérations 2013 et à deux ans du Mondial-2014 au Brésil, a annoncé lundi le secrétaire à la sécurité de Rio, Jose Mariano Beltrame.

L'annonce de la mise en place de ce nouveau centre, qui sera basé dans les locaux du commissariat destiné aux touristes de Leblon (zone sud) selon M. Beltrame, intervient après une récente recrudescence de violences entre clubs de supporteurs à Rio. Dimanche, 21 supporteurs du Young Flu (Fluminense de Rio) ont été arrêtés et écroués dans une prison de haute sécurité après avoir tabassé et dépouillé la veille dans le métro deux supporteurs du Vasco da Gama. Certains des agresseurs étaient armés de poings américains et portaient des dentiers de protection.

"On ne peut plus tolérer la violence (...) Ce n'est pas l'exemple que nous voulons donner pour la Coupe du monde. Il faut agir avec rigueur", a affirmé la responsable de la police civile de Rio, Marta Rocha, citée par le quotidien brésilien O Dia. Tous les agresseurs ont été inculpés pour blessures corporelles et formation de bande armée. Trois d'entre eux sont aussi poursuivis pour vol.

Il y a une semaine, un supporteur du Vasco, Diego Leal, 30 ans, avait été tué par des supporteurs du club rival, Flamengo. En avril dernier, c'est un supporteur du Flamengo qui avait été battu à mort par des supporteurs du Vasco. La semaine dernière, Mme Rocha avait envoyé une demande au procureur général pour interdire l'accès aux stades de Rio aux supporteurs du Flamengo.

Victor Patenôtre