Brésil - France
Le Brésilien Neymar surveillé par Debuchy | AFP - LUCAS UEBEL

Mondial 2014: les Bleus avec le Brésil ?

Publié le , modifié le

Si l’Uruguay élimine comme prévu la Jordanie cette nuit (la Céleste s’est imposée 5-0 à Amman à l’aller), le plateau de la Coupe du monde 2014 sera l’un des plus relevés de l’histoire de la compétition. Et selon le tirage au sort du 6 décembre, dans le pire des cas, l’équipe de France pourrait se retrouver dans un « groupe de la mort » avec le Brésil (ou l’Argentine) et les Pays-Bas (ou l’Italie).

Trente-deux pays seront officiellement qualifiés la nuit prochaine pour le Mondial 2014 (12 juin-13 juillet au Brésil). La présence de l’Uruguay, double championne du monde (1930 et 1950) ne fait aucun doute. Tous les anciens vainqueurs seront d’ailleurs présents pour cette grande fête du football : Italie (1934, 1938, 1982, 2006), Allemagne (1954, 1974, 1990), Brésil (1958, 1962, 1970, 1994, 2002), Argentine (1978, 1986), France (1998) et Espagne (2010).

Pas de pays africain pour les Bleus

La composition des chapeaux pour le tirage au sort du vendredi 6 décembre à Costa do Sauipe n’est pas encore connue mais tout laisse à penser que la FIFA procèdera selon le schéma suivant :
Pot 1 (têtes de série) : Brésil, Espagne, Allemagne, Argentine, Colombie, Belgique, Uruguay*, Suisse
Pot 2 : Pays-Bas, Italie, Angleterre, Portugal, Grèce, Bosnie, Croatie, Russie
Pot 3 : Chili, Côte d'Ivoire, FRANCE, Equateur, Ghana, Algérie, Nigeria, Cameroun
Pot 4 : USA, Mexique, Costa Rica, Honduras, Japon, Iran, Corée du Sud, Australie

Une chance sur deux de tirer le Brésil ou l'Argentine

Dans ce cas-là, plusieurs remarques sont à faire. D’abord, la France se retrouve logiquement dans un autre pot que les pays européens non têtes de série. C’est normal vu son classement FIFA, seul critère retenu. Ensuite, la France se retrouverait dans le pot 3 en compagnie de toutes les équipes africaines (les 5 qualifiés) plus les deux derniers représentants sud-américains (Chili et Equateur). Cela signifie que les Bleus sont certains de ne pas retrouver l’Algérie avant les huitièmes de finale par exemple.

Ce n’est pas tout. L’équipe de France, si ces pots sont respectés, est sûre de se retrouver dans un groupe ayant une tête de série sud-américaine (Brésil, Argentine, Colombie, Uruguay), ce qui vaudra déjà aux Bleus d’éviter de retrouver l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse, cette dernière étant devant les Pays-Bas ou l’Italie au classement FIFA ! Les hommes de Didier Deschamps ont même une chance sur 4 de jouer le Brésil (ou l’Argentine). Et 1/2 d'avoir l'un des deux cadors...

Etats-Unis et Japon, pas des cadeaux

Vu qu’il ne peut y avoir trois pays européens dans le même groupe (enfin, a priori, la FIFA ayant toujours procédé ainsi), les Bleus éviteront un groupe composé de l’Espagne et des Pays-Bas, les deux derniers finalistes de la Coupe du monde. Ils peuvent tout de même tirer un gros du pot 2 (Pays-Bas, Italie, Angleterre, Portugal) comme un plus petit (Russie, Croatie, Grèce, Bosnie). Enfin, ils affronteront un représentant du pot 4, très disparate. Si c’est le Japon, les Etats-Unis ou la Corée du Sud, ça sera compliqué. Moins si la France tombe sur le Honduras ou l’Iran.