Stade de Sao Paulo
Le stade Itaquero à Sao Paulo | AFP - NELSON ALMEIDA

Mondial 2014: c'est bon pour Sao Paulo

Publié le , modifié le

Le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke s'est déclaré lundi confiant dans l'avancée des travaux du stade Arena Corinthians qui accueillera le match d'ouverture du Mondial le 12 juin à Sao Paulo. "Nous sommes très confiants dans le fait que les choses sont sur de bons rails", a déclaré M. Valcke devant la presse. Les travaux de l'Arena Corinthians, également connu sous le nom d'"Itaquerao", ont pris un retard important en raison de l'effondrement d'une structure qui a coûté la vie à deux ouvriers le 27 novembre dernier.

"Il y a encore beaucoup de travail à faire à l'endroit où l'accident s'est  produit", a relevé le secrétaire général de la Fédération internationale de  football (Fifa) après une visite du chantier. L'ancien président du club Corinthians, Andres Sachez, qui supervise les  travaux, a assuré que le stade serait fin prêt pour la mi-avril. 

Stade achevé à 97%

"Le stade est à 97% achevé (...). Il sera inauguré au plus tard le 15  avril, et, au cours des semaines suivantes, nous organiserons les événements  tests exigés par la Fifa", a-t-il assuré. Evitant toute déclaration polémique sur les retards accumulés sur les  chantiers de six des 12 stades du Mondial, Jérôme Valcke a au contraire salué  l'engouement des supporteurs du monde entier pour l'événement.

"Nous savons que beaucoup de supporteurs veulent venir au Brésil. La Fifa  n'a jamais reçu autant de demandes (de billets, NDLR). Nous en sommes déjà à  plus de 10 millions. C'est la preuve que le Brésil est une grand attraction",  a-t-il salué. Au début de l'année, le président de la Fifa, Joseph Blatter, avait irrité  les autorités brésiliennes en déclarant que le Brésil était le pays "le plus en  retard (dans les préparatifs du Mondial) depuis que je suis à la Fifa et le  seul qui a eu autant de temps (sept ans) pour s'y préparer". 

La présidente brésilienne Dilma Rousseff doit rencontrer M. Blatter jeudi à  Zurich, en marge de sa participation au Forum de Davos. Après Sao Paulo, M. Valcke doit se rendre dans les prochains jours à  Cuiaba, Curitiba et Natal pour évaluer l'avancée des travaux dans ces trois  villes hôtes.

AFP