Franz Beckenbauer
L'ancien champion du monde, Franz Beckenbauer, était président du comité d'organisation du Mondial 2006 | AFP - PASCAL PAVANI

Mondial 2006: Beckenbauer inculpé pour blanchiment

Publié le , modifié le

Le parquet fédéral suisse a annoncé ce jeudi la mise en examen pour blanchiment d'argent de la légende du football allemand Franz Beckenbauer, dans le cadre des soupçons de corruption sur l'attribution de la Coupe du monde à l'Allemagne.

"Je confirme qu'une opération est en cours dans ce contexte", a simplement déclaré une porte-parole du parquet, confirmant une information divulguée jeudi matin par le magazine allemand Der Spiegel. Le parquet suisse a confirmé l'inculpation de Franz Beckenbauer pour gestion déloyale et blanchiment. "Dans l'affaire de l'attribution de la Coupe du monde 2006, Franz Beckenbauer (président du comité de candidature à l'époque) est menacé pour la première fois de poursuites judiciaires", affirmait Der Spiegel. "Le parquet fédéral suisse a ouvert une enquête contre Beckenbauer pour soupçon de gestion déloyale et de blanchiment d'argent", précise le magazine. La justice suisse a confirmé l'inculpation de l'ancienne gloire du Bayern Munich. Beckenbauer fait partie d'un groupe de 4 personnes, toutes membres de la présidence du comité d'organisation du Mondial 2006 et qui sont poursuivies par la justice suisse dans cette affaire: Hans-Rudolf Schmidt, Theo Zwanziger et Wolfgang Niersbach.


En octobre 2015, Der Spiegel avait affirmé que l'Allemagne aurait utilisé un fonds secret de 10 millions de Francs suisses (6,7 millions d'euros) pour acheter des voix et obtenir l'organisation de la Coupe du monde 2006. Ce fonds aurait été alimenté, à la demande de Franz Beckenbauer, par l'ancien patron d'Adidas, Robert Louis-Dreyfus, peu avant l'été 2000, période à laquelle s'est faite l'attribution de la Coupe du monde à l'Allemagne, d'une courte marge (12 voix contre 11), aux dépens de l'Afrique du Sud.

AFP