Marco Reus, un premier Mondial au goût d'inconnu

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Marco Reus
Le joueur allemand Marco Reus | AFP - PATRIK STOLLARZ

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lundi, Joachim Löw a annoncé sa liste définitive des 23 joueurs qui seront du voyage en Russie. Parmi eux, l'attaquant du Borussia Dortmund Marco Reus, qui va disputer sa première Coupe du monde. Et s'il y en a bien un qui peut être soulagé, c'est bien le blond à la houpette. Privé de Mondial en 2014 et d'Euro 2016 pour cause de blessures, il compte bien vaincre le signe indien. Reste à se sortir indemne du dernier match de préparation des champions du monde sortants, ce soir face à l'Arabie Saoudite.

Il aura fallu être patient. Très patient même pour l'enfant de la Ruhr avant de prendre part - pour la première fois de sa carrière - à une Coupe du monde. Mais sauf accident ce soir face à l'Arabie Saoudite lors du dernier match de préparation de la Mannschaft, il sera du voyage en Russie la semaine prochaine. Une récompense méritée pour un esthète de talent mais qui pose quand même question.

La poisse avant les grands rendez-vous l'a enfin quitté

Allemagne - Arménie, 6 juin 2014. À quelques jours de s'envoler pour Rio afin de disputer la Coupe du monde, les futurs vainqueurs étrillent une équipe arménienne (6-1) incapable de rivaliser. Mais si le résultat est un bon présage, elle vire au cauchemar pour Marco Reus. L'attaquant du Borussia Dortmund sort sur civière. Le diagnostic ? Déchirure partielle du ligament de la cheville gauche. L'aventure brésilienne se termine avant même d'avoir commencé pour Reus. Shkodran Mustafi est rappelé en urgence pour le remplacer. 

En 2016, alors qu'il fait partie des 27 joueurs pré-sélectionnés par Joachim Löw pour disputer l'Euro en France, Reus est à nouveau contraint de jeter l'éponge, la faute à une blessure aux adducteurs. Une deuxième compétition internationale lui passe sous le nez.

Alors nul doute qu'il a du vivre l'annonce de la liste des 23 Allemands pour le Mondial ce lundi comme un soulagement. Exit Leroy Sané, pourtant auteur d'une superbe saison avec Manchester City. C'est bien le Borussen qui est retenu par le sélectionneur. Un choix qui pose question au vue des performances des deux joueurs avec leurs clubs. 

15 matchs (et 7 buts) en 2017-2018

L'attaquant de 29 ans n'a pas brillé par ses apparitions sur le terrain en 2017-2018. En tout et pour tout, il a disputé 15 matchs (11 en Bundesliga, 4 en C3) pour 7 buts. Un bilan pour le moins mitigé quand on le compare avec celui du Citizen Sané, 22 ans (41 matchs, 10 buts, 15 passes décisives et un titre de champion d'Angleterre). D'ailleurs, certains comme l'ancien milieu de terrain de la Mannschaft Michaël Ballack ne cache pas leur incompréhension face à cette non-sélection :

"Je ne peux pas l'expliquer, pour moi, il n'y a pas photo. Sané devait y être, ça n'a pas de sens"

S'il pointe surtout du doigt la sélection de Julian Brandt, celle de l'élégant joueur blond est également un sacré pari. Sévèrement blessé au genou en juin 2017, Marco Reus n'est revenu sur les terrains qu'en février 2018. Les doutes sur son état de forme subsistent logiquement, mais Löw a pleinement confiance en lui. Le directeur sportif de l'équipe nationale Oliver Bierhoff s'est exprimé dans ce sens :

"Il s'agit de nommer la meilleure équipe pour le tournoi."

Sous-entendu, le groupe prime sur les individualités. Une expression qu'on retrouve souvent dans la bouche du sélectionneur français, Didier Deschamps, pour expliquer ses choix. Et contre laquelle ne va certainement pas protester le joueur du Borussia.

Coupe du Monde de Football