Mondial Argentine Nigéria
La joie de Diego Maradona lors de la victoire de son équipe face au Nigéria |

Maradona: "Un bon jeu d'attaque"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona, semblait satisfait de la courte victoire de son équipe sur le Nigeria (1-0), estimant que son équipe avait "produit un bon jeu d'attaque". "El Pibe de Oro" note toutefois que les Nigérians auraient pu égaliser et que le gardien adverse s'est montré très efficace. Maradona explique avoir ressenti beaucoup d'émotions pour son premier match de Coupe du monde en tant que sélectionneur.

L'Argentine n'a marqué qu'une fois en dépit de nombreuses occasions...
- "Il faut féliciter le gardien nigérian (Enyeama) qui sort trois ou quatre  buts tout faits. L'intéressant, c'est qu'on ait produit un bon jeu d'attaque. On a terminé en souffrant, dans un match où on pouvait finir avec un nul. Un rebond  ou un joueur qui emmène le ballon vers l'avant, et on peut encaisser un but...  Celui qui +épargne la vie+ et ne +tue+ pas le gardien finit par le payer. Ils  ont failli égaliser."
      
Comment expliquer ce manque d'efficacité?
- "Le mérite en revient au gardien nigérian. Des joueurs comme Leo Messi, +Pipita+ Higuain et d'autres ont marqué 60 buts dans l'année et aujourd'hui on aurait dit qu'ils ne voyaient pas les cages. Mais on a le résultat, et commencer  un Mondial en gagnant, c'est une bonne chose."
      
Avez-vous trouvé le bon système?
- "Le système, c'est le système, c'est tout."
      
Avez-vous l'idée d'être comme Beckenbauer, champion du monde comme joueur  puis sélectionneur?
- (moue dubitative) "On est très différents, je ne vais pas ressembler à  Beckenbauer! On a gagné le premier match, on est sur le bon chemin. Que les  garçons réussissent à mettre toute l'affection du peuple argentin et des  supporters du stade pour que ce soit bon pour eux, pour qu'ils s'améliorent à  chaque fois. Quand on gagne, on gagne en confiance et on prend goût à la  victoire."
      
Qu'avez-vous pensé de Messi?
- "Je veux qu'il soit toujours près du ballon. On prend du plaisir quand il est comme ça. Le foot ne serait pas beau si on ne voyait pas Messi faire des choses +barbares+."

Y a-t-il une équipe rivale qui vous fait peur?
- "Je n'ai pas vu beaucoup de matches... Mais dans le foot, la peur n'existe pas."
      
Dans le rendement collectif, que faut-il améliorer?
- "Le match était comme prévu. Si on avait profité des occasions, le match aurait pris une tout autre allure, avec trois ou quatre buts de différence. Les Nigérians seraient alors plus sortis, et il y aurait peut-être eu sept buts.  Mais les buts ne se méritent pas: je n'ai jamais vu quelqu'un gagner au mérite. On gagne en marquant des buts."
      
Quelle émotion avez-vous ressenti pour votre premier match de Coupe du  monde comme sélectionneur?
- "Beaucoup d'émotions! Beaucoup d'émotion avant le match, de voir tous ces  Argentins. En tant que sélectionneur, on a un sentiment très grand, et je  remercie les gens pour leur soutien. Sélectionneur, c'est nouveau, il faut  prendre des décisions très rapides, dans un Mondial où tout se passe comme une  Formule 1. Aujourd'hui, on a gagné un match très important. On a été clément  avec le gardien, mais je veux qu'on ne soit plus clément".