L'Italie de Buffon a failli lâcher des points en Macédoine
L'Italie de Buffon a failli lâcher des points en Macédoine | DIMITAR DILKOFF / AFP

L'Italie et l'Espagne ont souffert

Publié le , modifié le

La sensation était proche lors de la 3e journée du Groupe G des qualifications aux Mondial 2018 en Russie ! L'Italie, menée 2-1 par la Macédoine à l'heure de jeu, n'a renversé la vapeur qu'à la faveur d'un doublé de Ciro Immobile (75e et 90e+2) pour un succès 3-2. De son côté, l'Espagne a elle aussi souffert pour dominer l'Albanie (0-2). Dernier résultat de ce groupe G, le succès d'Israël sur le Liechtenstein (2-1).

L'Italie a bien failli avoir un caillou dans sa botte dans ces éliminatoires à la Coupe du monde 2018. Ce caillou portait le nom de Macédoine quand à l'heure de jeu, cette dernière menait 2-1, grâce à Nesterovski (57e) et Hasani (59e), contre un but de Belotti (24e) devant une Italie qui n'en menait pas large. Il a fallu un Ciro Immobile en mode sauveur, d'abord pour égaliser à un quart d'heure du coup de sifflet final puis pour donner la victoire aux siens dans les arrêts de jeu.

L'Espagne au petit trop

Ce succès permet à l'Italie de s'accrocher à l'Espagne en tête du groupe. Les deux nations, qui s'étaient quittées sur un score nul (1-1) jeudi, comptent sept points après la victoire difficile de l'Espagne en Albanie (0-2). Les joueurs de Julen Lopetegui étaient toujours à égalité 0-0 à la pause avant de se mettre à l'abri en huit minutes d'abord grâce à Diego Costa, buteur sur un service en or de David Silva puis grâce à Manuel Nolito suite à un slalom ébouriffant conclu par une frappe croisée. La fin de match a néanmoins été assombrie par un gros coup dur: la sortie sur blessure du capitaine Sergio Ramos (80e), apparemment touché au genou gauche.

Le groupe G est très serré puisqu'après trois journées, quatre équipes se tiennent en un point. Derrière l'Espagne et l'Italie, l'Albanie et Israël, vainqueur du Liechtenstein (2-1) dimanche après-midi comptent six points.