L'indispensable Monsieur Matuidi

L'indispensable Monsieur Matuidi

Publié le , modifié le

D'une surface à l'autre. En défense comme en attaque. Blaise Matuidi a monté le volume de son jeu lors du match réussi des Bleus contre la Suisse (5-2). Le tout ponctué par un but, son quatrième avec l'équipe de France. Avec un milieu parisien à ce niveau physique et technique, la France son joueur "clé" du Mondial.

On connaît le Blaise Matuidi infatigable milieu de terrain du PSG. Accrocheur et récupérateur. Catalyseur et finisseur. Face aux Suisses, c'était tout ça à la fois. Matuidi a tout simplement réussi son plus beau récital en bleu en portant notamment le coup fatal à la Nati 66 secondes après le coup de tête de Giroud. Un but plein de punch qui a mis plongé la Suisse dans la nasse et lancé les Français sur la voie d'un large succès. Est-ce une surprise si Matuidi a pris tant de relief ? Non tant l'ancien stéphanois impressionne par ses qualités athlétiques et son sens du jeu depuis plus de deux ans. Cantonné au rôle de récupérateur, Matuidi a évolué vers un milieu davantage tourné vers l'offensive. Avec Laurent Blanc comme avec Didier Deschamps, il accompagne désormais les actions jusqu'à leur terme. En constante amélioration sur le plan technique, il possède d'indéniables qualités de buteur avec le sang froid qui caractérise les grands prédateurs des surfaces.

Plaque tournante

Dans le onze tricolore, il est également devenu une vraie plaque tournante. Pas dans le sens de son coéquipier Yohan Cabaye qui est un peu le Pirlo français mais par son activité. Sans cesse au four et au moulin, il participe à cette fluidité du jeu en alimentant les attaquants ou en proposant lui-même des solutions. Ce fût le cas quand Benzema s'est retrouvé avec le ballon au milieu du terrain. L'attaquant français a vu débouler Matuidi à sa gauche. Une fusée qui a eu le souffle, l'audace et la vista pour marquer son 4e but en 24 sélections et déjà le 3e en 2014. Matuidi a également eu l'intelligence de ne pas commettre la faute de trop et d'écoper d'un carton jaune bête, surtout quand l'équipe n'est pas en danger. Une très bonne idée car la France aura besoin de lui pour tous ses matches.

"Pas de nouveau statut"

Eclatant mais modeste, Matuidi ne tire jamais la couverture à lui. Il fonctionne comme ça et cette équipe de France finit par lui ressembler de plus en plus. Après cette belle victoire, pas question de s'emballer. Matuidi savoure tout en gardant les pieds sur terre. "C'était un beau match, ce soir, on peut être fier. On a fait une très belle performance contre cette équipe, ce n'est pas rien quand même, indique Matuidi. Mais il faut rester concentré jusqu'au prochain objectif qui est de finir premier du groupe (E). Je ne suis pas surpris. Cela fait depuis un certain temps, lors des matches, des entraînements, on sent qu'un groupe est né. Il y a une bonne  ambiance, chacun veut aider le copain... Mais encore une fois, il ne faut pas  s'enflammer, ça reste notre ligne directrice, ajoute-t-il. Nos attaquants ont pleine liberté de mouvements, et on se doit de les mettre dans les meilleures conditions. Mais eux aussi le font, la preuve, les milieux aussi ont marqué (lui même et  Sissoko). Ils se mettent aussi par terre pour l'équipe. On est content, mais on n'a pas de nouveau statut pour autant à assumer." Pas encore mais ça pourrait vite changer.

Vidéo: la France a vibré avec les Bleus 

Xavier Richard @littletwitman