Kim Jong-Hun sélectionneur Corée du Nord 14/06/2010
Kim Jong-Hun sélectionneur Corée du Nord 14/06/2010 | AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN

L'inconnue nord-coréenne

Publié le , modifié le

Alors que dans ce Groupe G, le Brésil, le Portugal et la Côte d'Ivoire sont connus de tous, la sélection nord-coréenne, quant à elle, alimente diverses interrogations. En effet, championne du monde des entraînements à huit clos, l'équipe asiatique ne veut pas s'épancher dans ce qui ne touche pas au domaine sportif. Et si la sélection de Kim Jong-Hun rééditait l'exploit de 1966, où elle avait atteint les quarts de finale?

Cristiano Ronaldo, Deco, Robinho, Maicon, Drogba, Yaya Touré… Ce Groupe G regorge de talents purs, mais cette équipe de Corée du Nord demeure un mystère. Tout d'abord parce que la quasi totalité de ses joueurs évoluent dans le championnat national (hormis Jong Tae Se et Hong Yong Jo, évoluant respectivement au Japon et en Russie). Et également parce que ce n'est que la deuxième participation des Nord-Coréens à une phase finale de Coupe du Monde.
Cependant, la dernière présence des 'Moustiques Rouges' à un rendez-vous mondialiste en avait surpris plus d'un. L'équipe asiatique avait accédé aux quarts de finale en éliminant la double championne du monde, la Squadra Azzura durant la phase de poule (victoire 1-0). La Corée du Nord s'était inclinée en quarts face au Portugal (5-3) et ne s'était pas montrée ridicule pour autant.

Quarante-quatre ans après, les hommes de Kim Jong-Hun aimeraient créer la surprise en faisant aussi bien que leurs aïeux. Même si la comparaison risque de leur déplaire, leurs voisins du Sud avaient bien réalisé un parcours des plus élogieux en 2002. La Corée du Sud avait tout simplement atteint la demi-finale, éliminant l'Italie, l'Espagne et ne cédant que d'un petit but face au rouleau compresseur allemand. Avec ceci en mémoire, l'exploit reste possible.

La Corée du Nord, venue de nulle part, a bataillé bec et ongle pour gagner sa place parmi les 32 sélections en lice en Afrique du Sud. Vingt mois et seize matchs pour obtenir ce précieux billet. Deuxièmes derrière les Sud-Coréens, les 'Chollima' avaient livré un dernier match héroïque face à l'Arabie Saoudite (0-0) et obtenaient leur qualification pour la Coupe du Monde sud-africaine.

Petit poucet de ce rendez-vous mondialiste, la Corée du Nord ne se dégonfle pourtant pas et jouera à fond le coup comme le souligne son sélectionneur: "Les trois points ne sont pas réservés au Brésil, ils nous sont nécessaires aussi. Bien sûr que le Brésil est très fort et qu'il est favori, mais nous avons un mental très fort".

La Corée du Nord affrontera le Brésil ce mardi à 20h30 dans le stade d'Ellis Park.

José CEPEDA