L'hommage des joueurs mexicains lors du match face à Trinité-et-Tobago
L'hommage des joueurs mexicains lors du match face à Trinité-et-Tobago | YURI CORTEZ / AFP

L'hommage des joueurs mexicains aux victimes du séisme du 19 septembre

Publié le , modifié le

Pour leur premier match depuis le terrible séisme qui a frappé Mexico le 19 septembre dernier, les joueurs et les membres de la sélection mexicaine ont tenu à rendre hommage aux victimes lors du match disputé face à Trinité-et-Tobago vendredi.

Déjà qualifié pour le Mondial, le Mexique a obtenu devant son public une victoire (3-1) face à la lanterne rouge du groupe, Trinité-et-Tobago dans l'autre match de la soirée. Dans un match qui ne s'est véritablement animé que dans la dernière demi-heure de jeu, le Mexique a d'abord été surpris par les Trinidadiens, qui ont ouvert le score par Shahdon Winchester. "El Tri" a rapidement égalisé par Hirving Lozano, puis pris la tête grâce à une tête de Javier "Chicharito" Hernandez et pris le large dans les arrêts de jeu grâce à un superbe coup-franc de Hector Herrera.

Mais la rencontre était surtout placée sous le sceau de l'émotion pour la sélection mexicaine, qui disputait son premier match officiel depuis le séisme du 19 septembre près de Mexico qui a coûté la vie à plus de 300 personnes. Avant la rencontre, les joueurs de Juan Carlos Osorio et le public, poings en l'air, ont respecté une minute de silence en hommage aux victimes. Les sportifs mexicains ont ensuite offert leurs maillot à des pompiers et des policiers venus en aide aux sinistrés.

Les Etats-Unis se rapprochent de la Russie

Dos au mur après deux derniers matchs décevants (défaite face au Costa Rica, nul face au Honduras), la "Team USA" n'avait pas le droit à l'erreur pour conserver ses chances de participer à la Coupe du monde en 2018. Emmenée par son jeune prodige de 19 ans Christian Pulisic, la sélection américaine s'est détachée dès la 8e minute grâce à un exploit en solitaire de Pulisic. Un doublé de l'attaquant Jozy Altidore, dont un but sur penalty, a permis aux joueurs de Bruce Arena de prendre le large avant la mi-temps. Bobby Wood a scellé la large victoire américaine en inscrivant un tir à bout portant en seconde période.

"C'est une bonne victoire pour l'équipe", a déclaré l'entraîneur des Etats-Unis Bruce Arena. "On a vécu une super année malgré ce que disent les gens. On revient de loin. Le match contre Trinité-et-Tobago (le dernier match de poule des Etats-Unis, NDLR) ne sera pas facile, mais nous sommes désormais en bonne position. Ce sera difficile. Nous avons dû affronter des conditions de jeu difficiles au Honduras et au Panama, donc nous serons prêts". S'ils battent Trinité-et-Tobago mardi, les Etats-Unis, désormais 3e de leur groupe avec 12 points, assureront leur place au Mondial russe.

AFP