Daniel Alves
Le latéral brésilien Daniel Alves | AGIF - MAURO HORITA

Les stars du Mondial et du mercato

Publié le , modifié le

Le marché estival a débuté officiellement ce mardi. Durant l'été les regards des fans de ballon rond mais aussi des agents et des recruteurs seront tournés vers le Brésil où se déroule la Coupe du monde. Certains joueurs pourraient en profiter pour briller et faire monter leur cote en vue d'un transfert. Voici les 11 joueurs parmi les plus attendus au Mondial qui pourraient animer la rubrique "transfert" cet été.

Iker Casillas

“San Iker” va disputer sa quatrième phase finale de Coupe du monde. Ca vous pose un joueur. Le gardien espagnol a déjà tout gagné mais il a encore ajouté quelques lignes à son palmarès cette année avec le Real (Coupe du Roi et Ligue des Champions). Pourtant son année n’aura pas été parfaite puisqu’il a alterné avec Diego Lopez. S’il n’a rien laissé paraître, il n’est pas sur de vouloir revivre une telle saison l’an prochain et pourrait quitter son club de toujours avec lequel il a débuté en 1999. Arsenal serait intéressé et si un départ se profilait, les Gunners ne seraient sûrement pas les seuls.

Daniel Alves

Le super latéral droit du FC Barcelone a semble-t-il fait son temps en Catalogne. Après six ans passés au Barca, le Brésilien, qui a longtemps mis le feu dans son couloir droit au Camp Nou, est en quête d’un nouveau défi. Ses silences et ses réponses floues lorsqu’on l’interroge sur son avenir ne disent pas autre chose. Et s’il n’est plus tout à fait le même joueur infatigable et décisif sur son aile, cette Coupe du monde pourrait bien le relancer. Même si le PSG ne semble pas avoir besoin de garanties pour lui confier les clés du couloir la saison prochaine.

Diego Godin

Le meilleur défenseur central de la meilleure défense de la Liga, c’est lui, l’Uruguayen Diego Godin. Souverain avec l’Atletico Madrid de Diego Simeone, il a tapé dans l’œil de la plupart des grands clubs européens au cours d’une campagne de Ligue des Champions dramatique pour lui et ses coéquipiers. Virtuellement champions d’Europe grâce à son but en début de seconde période, les Colchoneros ont vu leur rêve prendre fin à la 93e minute et cette tête de Sergio Ramos. Il pourra toujours se consoler en menant l’Uruguay aussi loin qu’il y a quatre ans (quatrième) avant de découvrir, peut-être, la Bundesliga où Pep Guardiola en a fait sa priorité pour renforcer son axe centrale

Eliaquim Mangala

Eliaquim Mangala n’est que la quatrième option de Didier Deschamps en défense centrale, mais le défenseur né en Ile-de-France n’est pas le dernier à affoler les grosses écuries d’Europe. Révélé sous le maillot du FC Porto, sa cote n’a cessé de monter ces derniers mois. Et malgré les 50 millions réclamés par son club, il n’est pas impossible de voir ce joueur de 23 ans quitter un championnat devenu trop étroit pour lui. S’il ne devrait jouer qu’un rôle mineur sur les terrains au Brésil, dans la colonne transfert, on ne pourrait bien entendre parler que de lui. Manchester City est très intéressé.

Luke Shaw

L’Angleterre accouche souvent de "nouvelles stars" prêtent à exploser. On se souvient de Theo Walcott en 2006, aucun match de Premier League au compteur mais un billet pour l’Allemagne et le Mondial. Au Brésil, on attend Ross Barkley, ou Raheem Sterling mais aussi Luke Shaw. Ce latéral gauche a éclaboussé la Premier League de son talent avec Southampton. Assez pour convaincre Roy Hodgson de l’emmener au Brésil en doublure de Leighton Baines. A 19 ans, celui qui ne compte qu’une seule sélection est là pour apprendre. Et côtoyer des stars, qu’il pourrait retrouver dès la saison prochaine puisque son nom est évoqué du côté de Manchester United pour pallier au déclin de Patrice Evra.

Paul Pogba

Depuis le forfait de Franck Ribéry, le leader des Bleus, c’est Karim Benzema. Mais Paul Pogba est aussi très attendu. Le milieu de terrain de la Juventus Turin a confirmé cette saison en club son énorme potentiel. Il est intouchable en Bleu au sein du trio du milieu de terrain qu’il compose avec Blaise Matuidi et Yohan Cabaye. Et s’il venait à briller au Brésil, il pourrait bien retrouver ses deux coéquipiers sous le maillot bleu au PSG l’an prochain. En effet, le club parisien est prêt à toutes les folies pour Pogba. Le Real aussi.

Cesc Fabregas

Cesc Fabregas sera bien avec la Roja au Brésil. Cadre de la sélection de Vicente Del Bosque, il ne sort pourtant pas d’une saison fantastique avec le Barca. A l’image de ses coéquipiers dans le club catalan. Mais contrairement à Xavi, Inieta, Busquets ou Pique, lui semble se diriger loin du Barca. Loin d’un club qui l’a fait revenir il y a quatre ans. Fabregas est lassé de ne jouer que les doublures de luxe au Barca. Il pourrait retrouver l’Angleterre qui l’a fait roi. Chelsea ou encore Manchester United l’attendent les bras ouverts.

Ivan Rakitic

En Croatie, il y a Luka Modric, le milieu du Real plein de classe et de talent. Puis il y a Ivan Rakitic, l’autre milieu plein de classe et de talent. Le maître à jouer du FC Séville, vainqueur de l’Europa League, est une valeur-sûre de la Liga. A tel point que sa troisième année en Andalousie pourrait bien être la dernière. Le FC Barcelone aurait d’ailleurs déjà un accord avec le club et le joueur. A 26 ans, il compenserait alors le départ programmé de Cesc Fabregas.

Eden Hazard

Si Messi et Ronaldo sont attendus au Brésil, Eden Hazard n’est pas moins attendu. Le Belge sera l’une des attractions de ce Mondial, sa première grande compétition avec les Diables Rouges. A 23 ans, l’ailier gauche de Chelsea et ses compatriotes veulent créer la surprise. Le joueur lui pourrait encore faire grimper sa cote auprès du PSG qui aimerait bien le rapatrier en Ligue 1. Il faudra que les dirigeants qataris soient persuasifs auprès du club et du joueur, ce dernier ayant déclaré au quotidien belge, la Dernière Heure, qu’il souhaitait rester à Chelsea l’an prochain.

Diego Costa

iego Costa est peut-être l’attaquant qui fera gagner à l’Espagne sa deuxième étoile au Brésil. Dans « son » pays lui qui est né à Lagarto, mais qui a choisi de jouer pour la Roja. A 25 ans, il a conformé cette saison sous le maillot de l’Atletico (32 matches, 27 buts en Liga) et a attiré l’œil des recruteurs des grands clubs. En premier lieu, Chelsea, qui semble tenir la corde. José Mourinho désirait depuis de longs mois un grand attaquant, il pourrait bien l’avoir trouver.

Luis Suarez

Luis Suarez ne fait plus parler de lui dans les colonnes faits-divers. Désormais, il met tout le monde d’accord sur le terrain. Etincelant avec Liverpool qu’il a porté sur ses épaules toute la saison, l’Uruguayen (33 matches, 31 buts en Premier League) a bien failli offrir le titre aux Reds. L’échec n’en a été que plus terrible pour lui, comme pour les fans. Le voir partir serait une douleur de plus pour eux. Lui et son club vont devoir résister aux avances du Real Madrid qui serait prêt à offrir un pont d’or.

Les autres : Arturo Vidal, le Chilien, l’autre homme-fort du milieu de terrain de la Juventus est aussi très courtisé, notamment en Espagne. C’est le cas aussi de Marco Verratti, l’Italien, que Carlo Ancelotti aimerait faire venir au Real Madrid.

Benoit Jourdain @BenJourd1