Espagne-Chili
Choc au sommet 100% Liga entre Iker Casillas et Claudio Bravo. | AFP PHOTO / MARTIN BERNETTI / JOSE JORDAN

Les matches du mercredi 18 juin

Publié le , modifié le

La programmation nous réserve encore de jolies affiches ce mercredi avec notamment un match de la dernière chance entre le Cameroun et la Croatie mais surtout un alléchant Espagne-Chili qui sent le soufre. Comme tous les matches du Mondial, vous pourrez suivre sur Francetvsport.fr les rencontres de ce mercredi en live texte avec des photos prises sur le terrain en direct !

18h : Australie – Pays-Bas (Groupe B)

Loin d’avoir été ridicules lors du premier match face aux Chiliens (1-3), les Socceroos n’ont décidément pas la vie facile dans cette Coupe du Monde puisque se présentent face à eux les Pays-Bas, finalistes de la dernière édition. Emmenés par le trio offensif Sneijder-Van Persie-Robben, les Bataves semblent lancés après leur écrasant succès contre l’Espagne (5-1). Encore faudra-t-il se défaire des Australiens, qui peuvent notamment compter sur l’expérience du duo Cahill-Bresciano, rescapés de la belle aventure de 2006, à l’issue de laquelle l’Australie avait dû s’incliner de justesse face à l’Italie en huitièmes de finale (0-1).

21h : Espagne – Chili (Groupe B)

Toute la planète football aura sans doute les yeux rivés sur le stade Maracaña ce soir : la Roja, championne du monde et double championne d’Europe en titre, se retrouve au bord du précipice suite au naufrage hollandais. Face à elle, le Chili fait figure de sérieux outsider et pourrait bien profiter des largesses défensives des Espagnols, notamment grâce au perce-muraille Arturo Vidal ou à la flèche Alexis Sanchez. Il y a quatre ans, au même stade de la compétition, les Espagnols étaient certes parvenus à s’imposer mais non sans difficultés (2-1). Bis repetita ce soir ?

Minuit : Cameroun – Croatie (Groupe A)

Après s’être inclinés lors de la première journée, les Lions Indomptables sont déjà dos au mur et n’auront pas le droit à l’erreur face à une équipe Croate qui s’efforcera de confirmer les belles promesses entrevues lors de la première période face à l’hôte brésilien (1-3). Suite à une préparation chaotique marquée par une affaire de primes, la grande incertitude liée à la participation de Samuel Eto’o apparaît comme une nouvelle épine dans le pied du sélectionneur camerounais, l’allemand Volker Finke. Quant aux Croates, ils ont décidé de boycotter la presse suite à la publication de photographies volées. C’est donc dans un climat des plus tendus que se profile cette rencontre entre deux pays qui n’ont franchi le cap du premier tour qu’une seule fois dans leur histoire. 

Thomas Moulin @Thomas_Moulin