Arjen Robben, Alexis Sanchez, Pays-Bas, Chili
Le Hollandais Arjen Robben (à g.) va se frotter au Chilien Alexis Sanchez | MARTIN BERNETTI/ WILLIAM VOLCOV / BRAZIL PHOTO PRESS

Les matches du lundi 23 juin

Publié le , modifié le

Ce lundi démarre les troisièmes et derniers matches des phases de groupes. Les Pays-Bas et le Chili se disputeront la première place de leur poule. Le Brésil doit lui assurer sa qualification contre des Camerounais démobilisés, tandis que la Croatie et le Mexique joueront un match couperet. Vous pourrez suivre toutes ces rencontres en direct sur francetvsport.fr.

18h : Australie-Espagne (groupe B)

Dépassés par le Chili, les « Socceroos » ont donné du fil à retordre aux Néerlandais. Même privés de leur buteur Tim Cahill, auteur d’une volée majestueuse contre les Pays-Bas, les Aussies veulent se payer un gros. Déboussolés par leur deux revers inauguraux, les Ibères ont tout de la victime idéale. Sauf que Del Bosque devrait ouvrir son banc pour offrir du temps de jeu à des jeunes morts de faim ou des vieux revanchards. Pour s’éviter la dernière place du groupe, humiliation ultime, la Furia Roja doit gagner.

18h : Pays-Bas-Chili (groupe B)

Déjà qualifiées, les deux sélections se disputent la place de leader du groupe et le droit d’éviter le Brésil en 8e qui va avec. Sur leur nuage en ouverture, où ils avaient pulvérisé le champion du monde espagnol (5-1), les Oranje sont redescendus sur terre avec un match au couteau face aux modestes australiens (3-2). Un nul leur suffit pour conserver la tête mais ils ne pourront pas compter sur l’élégant Van Persie, suspendu. Survoltés depuis le début d’un tournoi qu’ils jouent près de leur terre natale, les ouailles de Jorge San Paoli n’ont qu’un objectif en tête : gagner le Mondial. Peu importe que Vidal et Aranguiz, monumentaux contre l’Espagne soient absents. La Roja sud-américaine ira à São Paulo pour gagner.

22h : Cameroun-Brésil (Groupe A)

Les Auriverde doivent gagner pour confirmer leur première place. Peu convaincants contre la Croatie, peu inspirés à l’heure d’affronter le Mexique, les locaux ont l’occasion de soigner confiance et goal-average devant des Lions qui n’ont plus rien d’indomptables. Surclassés par le Mexique et la Croatie, minés par des conflits internes et avec la Fédération, les quadruples vainqueurs de la CAN sont hors-sujet.

22h : Croatie-Mexique (Groupe A)

A Recife, les deux équipes se battront pour un accessit au 8e de finale. Avantage aux Mexicains qui possèdent un point d’avance sur leurs adversaires, n’ont pas encore encaissé de but dans ce Mondial et sont sortis des groupes lors des cinq dernières Coupes du monde. Abents de la Coupe du monde 2010, éliminés au 1er tour en 2006 et 2002, les Croates n’ont pas l’histoire avec eux. Mais ils pourront compter sur leur duo d’artificiers Mandzukic-Olic pour inverser son cours. Un atout de poids pour une équipe obligée de l’emporter pour passer. A condition de faire sauter le barrage Memo Ochoa, ce que la Seleçao n’a pas su faire voilà six jours.

Jerome Carrere