Algérie-Russie
Duel de costauds en perspective entre Sergueï Ignachevich et Madjid Bougherra. | AFP PHOTO / PEDRO UGARTE/VINCENZO PINTO/FILES

Les matches du jeudi 26 juin

Publié le , modifié le

Suite et fin aujourd’hui de la phase de groupe du Mondial 2014, avec l’épilogue des deux dernières poules. Si l’Allemagne et les Etats-Unis gardent une longueur d’avance dans le groupe G, le Portugal et le Ghana n’ont pas encore perdu tout espoir de se qualifier. Plus tard dans la soirée, l’Algérie aura rendez-vous avec l’histoire face à la Russie. Vous pourrez suivre toutes ces rencontres en direct sur francetvsport.fr.

18h : Etats-Unis – Allemagne (Groupe G)

Après une entame de tournoi réussie, ces deux formations ont connu un deuxième match plus délicat à gérer. L’Allemagne a réussi à égaliser face au Ghana (2-2), grâce au quinzième but en Coupe du Monde de son joker de luxe, un certain Miroslav Klose. Ce nul arraché dans le dernier quart d’heure permet aux Allemands de rester maitres de leur destin face aux Américains à Recife. Ces derniers, rejoints sur le fil par le Portugal dimanche soir (2-2), ont néanmoins laissé entrevoir de belles promesses pour la suite de la compétition. Ce match marquera les retrouvailles entre leur sélectionneur Jurgen Klinsmann et son ancien adjoint Joachim Löw, à la tête de la Mannschaft depuis l’été 2006. Un nul suffit aux deux équipes pour se qualifier. A suivre.

18h : Portugal – Ghana (Groupe G)

Voilà une rencontre qui s’annonce tendue entre deux équipes qui n’ont pas réussi à se relancer suite à un premier match laborieux voire catastrophique en ce qui concerne les hommes de Bento. Tout près de la sortie de route, Portugais et Ghanéens n’ont plus leur destin en main mais seulement un mince espoir de qualification à la différence de but en cas de succès à Brasilia. Ce serait la première fois que les Black Stars ne passent pas le cap du premier tour, après deux premières participations des plus encourageantes. En perte de vitesse, les Lusitaniens doivent faire face à une cascade d’absents mais auront à cœur de défendre leur statut de quatrième au classement FIFA. La star portugaise Cristiano Ronaldo sera particulièrement attendue, lui qui a marqué lors dans les cinq tournois auxquels il a pris part.

22h : Corée du Sud – Belgique (Groupe H)

Déjà qualifiée à la faveur de ses deux premiers succès, la Belgique peut aborder avec sérénité ce dernier match à Sao Paulo, tant la première du groupe lui semble promise. Cette rencontre servira sans doute de répétition générale aux troupes de Wilmots avant que les choses sérieuses ne débutent. Après avoir validé leur présence dans le tableau final pour la huitième fois de leur histoire, les Diables Rouges semblent bien armés pour embêter n’importe quelle formation sur un match. Face à eux, la Corée du Sud peut encore croire à la qualification si l’Algérie ne bat pas la Russie, à condition de soigner une différence de but négative à l’heure actuelle. Sélection au parcours régulier, elle participe à sa huitième phase finale d’affilée depuis 1986. Un record pour la zone Asie.

22h : Algérie – Russie (Groupe H)

Choc explosif en vue entre Algériens et Russes ce soir à Curitiba. Après 32 ans d’attente, les Fennecs sont enfin parvenus à décrocher un précieux succès face à la Corée du Sud (4-2). Ce dernier leur ouvre la porte des huitièmes, face à une équipe russe, crucifiée à quelques secondes de la fin face aux Belges (0-1). Cette affiche sera également l’occasion d’assister à un véritable duel de tacticiens expérimentés, entre le bosnien Vahid Halilhodzic (62 ans) et italien Fabio Capello (67 ans). A moins de quatre ans de leur Mondial, les Russes seraient bien inspirés de marquer les esprits dès maintenant. A noter qu’aucune de ces deux équipes n’est parvenue dans son histoire à passer l’écueil du premier tour. Un sacré challenge à relever pour ces deux sélections, parfois performantes à l’échelle continentale, mais rarement à leur aise sur la scène mondiale.