Les ligues européennes opposées à un Mondial-2022 en hiver

Les ligues européennes opposées à un Mondial-2022 en hiver

Publié le , modifié le

Un changement de dates du Mondial-2022, d'été à hiver, "nuirait aux compétitions nationales", a estimé vendredi Frédéric Thiriez, président du syndicat des ligues de football européennes professionnelles (EPFL), qui représente la bagatelle de 31 ligues soit environ 1000 clubs.

"L'EPFL considère que tout changement de calendrier de la Coupe du monde nuirait aux compétitions nationales et à l'économie des ligues", a-t-il expliqué dans un communiqué l'issue de l'assemblée générale de  l'EPFLi à Stockholm. Laquelle insiste sur le fait que le Mondial-2022 "devrait se jouer comme prévu au départ pendant l'été".

Évidemment, cela consittue un casse-tête pour la FIFA qui, répondant aux impératifs météorologiques du Qatar avec des températures caniculaires de l'ordre de 50° en été, a dernièremement déclaré par la voix de son président Joseph Blatter que ce Mondial se joue en hiver. "En novembre-décembre est  la meilleure solution", avait -t-il ainsi de nouveau insisté lundi.

Les ligues ne veulent pas modifier totalement leurs calendriers pour la seule coupe du monde même si celle-ci est "tellement importante" selon Blatter car cela demande de changer l'organisation même des championnats.

Christian Grégoire