Féminines Equipe de France Camille Abily 2009
Camille Abily, N.10 de l'équipe de France féminine | AFP - Lehtikuva

Les Bleues tirent le gros lot !

Publié le , modifié le

Pour la deuxième fois de son histoire, l'équipe de France féminine a gagné son ticket pour la Coupe du monde (26 juin-17 juillet). Elles voulaient absolument éviter l'Allemagne, mais les filles de Bruno Bini devront bel et bien en découdre avec le pays organisateur et double tenant du titre. Malgré leur parcours sans faute en qualifications, elles s'étaient retrouvées dans le dernier chapeau. Egalement dans le groupe, le Canada et le Nigeria.

"Il n'y a pas de groupe de la mort, il n'y a que  des groupes de la vie, que du bonheur", a commenté Bruno Bini, sélectionneur de  l'équipe de France. "Tout le monde est déjà en train de dire, +oh ça va être une finale  Brésil-Allemagne, ça s'est sûr+ ... Oh, on n'en est pas là ! Les matches, il  faut d'abord les jouer ! Nous, on n'est pas des petits agneaux qui attendent de se faire trancher la gorge !", a affirmé M. Bini à l'AFP.

Le parcours en qualification a laissé bien des espoirs. En remportant tous leurs matches, en inscrivant 43 buts pour n'en encaisser aucun avant d'en prendre deux par les Transalpines lors des barrages (nul en France 0-0, victoire en Italie 3-2 au retour), les Françaises ont accumulé une énorme dose de confiance. Mais elles ne pourront pas se contenter de cela en juin prochain, en Allemagne, lors de la Coupe du monde. Ce ne sera en effet que la deuxième participation de l'équipe de France à la phase finale d'une Coupe du monde en six éditions, après 2003.

Pour la deuxième fois organisée sur le sol européen (Mondial en Suède en 1995), cette épreuve doit être l'occasion pour les filles de Bruno Bini de confirmer tous leurs progrès. Avec une génération talentueuse, incarnée par les Camille Abily, Louisa Necib, Elodie Thomis ou encore Elise Bussaglia et encadrée notamment par les plus anciennes Sandrine Soubeyrand ou Sonia Bompastor, le sélectionneur a permis à son collectif d'atteindre les quarts de finale de l'Euro en 2009.

Les Françaises disputeront leur premier match contre le Nigeria le 26 juin à Sinsheim, stade du club de 1re division d'Hoffenheim. Elles affronteront le Canada le 30 juin à Bochum, puis les grandes  favorites allemandes le 5 juillet à Mönchengladbach. Si la première place de ce groupe A semble destinée à l'Allemagne, la France, 8e au classement Fifa, peut espérer décrocher la deuxième place, également synonyme de qualification. D'ailleurs, ce classement permettrait peut-être d'être plus ambitieux dans ce tournoi, sachant qu'elle retrouveraient en quart de finale le vainqueur du groupe B, dont la tête de série est le Japon.

Les groupes

. Groupe A
Allemagne
Canada
Nigeria
France

. Groupe B
Japon
Nouvelle-Zélande
Mexique
Angleterre

. Groupe C
Etats-Unis
Corée du Nord
Colombie
Suède

. Groupe D
Brésil
Australie
Norvège
Guinée Equatoriale