Louisa Necib
Louisa Necib | AFP - THOMAS KIENZLE

Les Bleues assurent l'essentiel

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine a bien débuté la Coupe du monde allemande en s'imposant 1-0 contre les joueuses du Nigeria. Les coéquipières de Sonia Bompastor ont inscrit l'unique but de la rencontre en début de seconde période grâce à Marie-Laure Delie qui en a profité pour inscrire son 22e but sous le maillot frappé du Coq. Les Bleues doivent maintenant affronter le Canada (jeudi) puis l'Allemagne mardi prochain. Objectif ? Un quart de finale, au moins.

Si France-Nigeria était le premier match du Mondial, le match d'ouverture aura lieu officiellement à 18h au stade Olympique de Berlin avec l'affiche Allemagne-Canada, toujours dans le groupe A. Le match, qui sera suivi par plus de 70.000 spectateurs au stade Olympique, sera précédé d'une cérémonie d'ouverture à laquelle doivent assister la chancelière allemande Angela Merkel, le président de la Fifa Joseph Blatter et le président de l'UEFA Michel Platini.

A Sinsheim, plus de 25.000 spectateurs étaient présents pour France-Nigeria. Un match qui a donc vu la victoire des Bleues sur la plus petite des marges. Ce succès offre trois points très importants à l'équipe de France, qui figure donc dans un groupe A très relevé, avec le Canada, champion de la Concacaf, et l'Allemagne, double championne du monde et quintuple championne d'Europe en titre, immense favorite de l'épreuve.

Bini: "C'est dur mais qu'est-ce que c'est bien..."

Q: La victoire a été dure à décrocher...
R: "Le match a été très difficile, très âpre, face à une très belle équipe du Nigeria qui a mis un impact physique impressionnant. Elles nous ont aussi posé beaucoup de problèmes au milieu. Mais on a rivalisé et on a sans doute fait un peu mieux techniquement et tactiquement et donc on a pu gagner sans être finalement trop menacé."

Q: Pourquoi avoir remplacé votre capitaine Sandrine Soubeyrand dès la mi-temps ?
R: "C'était un choix tactique de repartir avec deux N.6 et de mettre de la vitesse sur les côtés. Ca a aussi permis de repositionner Necib en N.10 et de nous rapprocher alors qu'on était parfois un peu éloignées les unes des autres. On a pensé qu'en gagnant la bataille du milieu, on gagnerait le match. On a une qualité en plus depuis l'Euro, c'est qu'on a un banc très intéressant. On a trois gros matches, trois finales à jouer, il faut en gagner deux. On a déjà trois points dans la poche, personne ne nous les volera. Et je pense que le Nigeria va en faire souffrir d'autres."

Q: Comment vous et vos joueuses avez-vous vécu ce premier match du Mondial ?
R: "C'est dur mais qu'est-ce que c'est bien... Malgré le fait que l'on soit venus samedi, les filles ont pris un choc en arrivant, il y avait du monde, beaucoup de Français et ça c'est de l'émotion. Les cinq dernières minutes aussi ont été délicates. Mais après le match, je leur ai demandé si elles avaient pris du plaisir et elles m'ont toutes dit oui. Maintenant on va récupérer et on est pas pressé de rentrer en France."

La fiche technique

A Sinsheim (Rhein-Neckar Arena): France bat Nigeria 1 à 0 (mi-temps: 0-0)

Arbitre: Mme Kari Seitz (USA)
Spectateurs: 25.475
Terrain: bon
Temps: chaud

But:
France: Delie (56)

Les équipes:
France: Sapowicz - Renard (Lepailleur, 70), Georges, Meilleroux, Bompastor - Abily, Soubeyrand (cap.) (Le Sommer, 46), Bussaglia - Thiney (Thomis, 57), Delie, Necib.
Sélectionneur: Bruno Bini (FRA)

Nigeria: Dede - Ikidi (Chukwunonye, 34), Ohale, Ebi, Ukaonu - Iroka, Chikwelu - Mbachu, Nkwocha, Orji (Sunday, 79) - Oparanozie (Michael, 66)
Sélectionneuse: Ngozi Uche (NGA)