France - Paraguay 11 départ 01062014
Le 11 de départ tricolore face au Paraguay, le 1er juin 2014 à Nice | AFP

Les 23 Bleus au coeur du Mercato

Publié le , modifié le

On aurait tort de penser que disputer une Coupe du monde au Brésil accapare totalement l'esprit des footballeurs. Leur carrière de joueur étant courte, leurs choix de carrière sont cruciaux. S'il ne s'agit pas uniquement d'un souci franco-français, la grande majorité de nos 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial risque d'avoir la tête ailleurs, du moins pour quelques temps. Seul Mickaël Landreau, futur jeune retraité, ne sera pas concerné…

L'EXCEPTION QUI CONFIR​ME LA REGLE

Mickaël Landreau (Bastia, retraite)
Après 18 ans d'une riche carrière, Landreau a finalement décidé de laisser définitivement ses gants au placard. Il sera donc le seul du groupe tricolore à ne pas avoir à répondre à d'éventuels appels du pied de clubs soucieux de récupérer un expérimenté gardien. La saison prochaine, il passera de l'autre côté de la barrière en devenant consultant.

LES BLEUS EN PARTANCE

Bacary Sagna (Arsenal, fin de contrat)
Désireux de se "remettre en question" et voulant découvrir un autre club que celui qui l'a vu prendre une dimension internationale, le défenseur formé à Auxerre espère bien en savoir plus avant le début du Mondial. Manchester City tiendrait la corde, devant l'Inter Milan Fenerbahçe.  

Pogba
Pogba

Paul Pogba (Juventus, sous contrat jusqu'en 2016)
Les tifosi de la Juve ont eu beau scander son nom, et brandir des affiches sur lesquels on pouvait lire "Pogba n'est pas à vendre", le petit bijou de Lagny-sur-Marne va très probablement plier bagages cet été. Et si la destination du pays semble actée, à savoir l'Espagne, il reste à définir dans quelle ville. Prêt à débourser 65 millions d'euros, le Real Madrid aurait la faveur de "Paulo", qui a également séduit le Barça.

Eliaquim Mangala (Porto, sous contrat jusqu'en 2016)
Depuis trois saisons au FC Porto, le défenseur de 23 ans est depuis l'été denrier dans le viseur des très fortunés Citizens. Une offre de 24 millions d'euros aurait déjà été posée sur la table des négociations en janvier dernier, et Porto serait ouvert à un tel transfert.

Rio Mavuba (Lille, sous contrat jusqu'en 2015)
Après six ans de bons et loyaux services à Lille, Mavuba aurait tort de se priver d'un nouveau défi. Si son expérience à Villareal n'avait pas été un franc succès, le joueur formé à Bordeaux rêve de nouveaux horizons. La Roma d'un certain Rudi Garcia est à l'affût, tout comme Arsenal, ou encore le Galatasaray. Pour le moment, Mavuba "laisse (ses) agents s'en occuper"…

Moussa Sissoko (Newcastle, sous contrat jusqu'en 2019)
Le départ de Cabaye a comme qui dirait ouvert les portes aux autres Frenchies de Newcastle. Selon l'agent de Sissoko, le joueur "serait "ouvert à toutes les propositions". Un éventuel retour en Ligue 1 se profilerait avec l'intérêt suscité par les dirigeants monégasques.  

Clément Grenier lève la main
Clément Grenier lève la main

Clément Grenier (Lyon, sous contrat jusqu'en 2016)
Même si il a bien prolongé l'an passé avec l'OL, Grenier reste encore incertain quant à l'envie de ses dirigeants lyonnais de le voir rester. Le natif d'Annonay sait en revanche que des clubs tels que Arsenal, la Roma ou Newcastle sont prêts à lui offrir quelques garanties sur son proche avenir.

Antoine Griezmann (Real Sociedad, sous contrat jusqu'en 2015)
La Real Sociedad ne cracherait pas sur les quelques millions d'euros que pourraient lui rapporter un transfert de son ailier français. Alors qu'il ne lui reste plus qu'un an de contrat avec la Sociedad, Griezmann risque bien de s'envoler pour un club plus ambitieux encore. Le PSG, Monaco, voire Manchester United sont sur les rangs…

Loïc Rémy (Queens Park Rangers, sous contrat jusqu'en 2017)
Prêté par QPR à Newcastle cette saison, Loïc Rémy a sans conteste pris de la valeur. L'ancien buteur phocéen serait très proche d'un accord avec Arsenal. La ressemblance dans le jeu avec un dénommé Thierry Henry n'a pas pu échapper à Arsène Wenger, qui est à la recherche d'un attaquant supplémentaire pour épauler Giroud. La complémentarité Rémy-Giroud lors de France-Paraguay (1-1) n'a pas dû échapper non plus au manageur d'Arsenal.

LES BLEUS INDECIS

Hugo Lloris (Tottenham, sous contrat jusqu'en 2016)
Toujours sous contrat avec les Spurs, mais courtisé par le PSG et Monaco, le capitaine des Bleus aurait du mal à refuser l'offre d'un club qualifié en Ligue des Champions… Tottenham réclamerait toutefois 25 millions d'euros, ce qui n'est pas à la portée de toutes les bourses.

Stéphane Ruffier (Saint-Etienne, sous contrat jusqu'en 2015)
Appelé de dernière minute au sein des 23, le portier des Verts sait que ses performances en club ne sont pas passées inaperçues, et son agent a même évoqué récemment la Serie A. Prudent, Ruffier affirme qu'il réfléchira à son avenir après le Mondial.  

Mathieu Debuchy a pris l'ascendant sur Bacary Sagna au poste de latéral droit
Mathieu Debuchy a pris l'ascendant sur Bacary Sagna au poste de latéral droit

Mathieu Debuchy (Newcastle, sous contrat jusqu'en 2018)
Le départ de son ami Yohan Cabaye ne l'a pas laissé insensible. Depuis, le latéral des Magpies qui a d'abord fait part de son attirance pour le PSG, pourrait se laisser convaincre par une aventure avec le Real Madrid. Mais rien n'est fait, d'autant qu'il lui sera difficile d'y assurer une place de titulaire.

Mathieu Valbuena (Marseille, sous contrat jusqu'en 2017)
Depuis le départ de Deschamps à l'OM, Valbuena alterne le bon et le moins bon. Bien plus régulier en équipe de France qu'avec le club phocéen qu'il chérit pourtant, Valbuena est aujourd'hui plus que jamais sur le point de quitter Marseille. Valence tiendrait la corde face à des clubs tels que Fenerbahçe, Galatasaray ou Besiktas, mais l'arrivée de Marcelo Bielsa pourrait changer la donne…

Karim Benzema (Real Madrid, sous contrat jusqu'en 2015)
Auteur de l'une de ses plus belles saisons avec le Real, l'attaquant vedette de l'équipe de France a forcément réveillé l'intérêt de nombreux recruteurs. Alors qu'il n'est toujours pas fixé sur son avenir au Real, une offre du PSG semblerait convenir à l'ancien lyonnais.

CES BLEUS FIDELES

Patrice Evra
Patrice Evra

Patrice Evra (Manchester United, sous contrat jusqu'en 2015)
Après huit saison sous le maillot des Red Devils, Patrice Evra était en passe de tenter un dernier challenge. A 32 ans, le défenseur gauche des Bleus était en pourparlers avec un club de Serie A. Après des rumeurs qui l'envoyaient à l'Inter Milan ou à la Juve, celui qui a parfois été capitaine à MU, a finalement reçu une proposition de prolongation d'un an. Une offre qu'il a acceptée.

Lucas Digne (PSG, sous contrat jusqu'en 2018)
A tout juste 21 ans, Lucas Digne évolue dans un grand club européen avec des conditions plutôt confortables pour un remplaçant. Et même si ce statut ne semble pas l'inquiéter outre mesure, Digne sait aussi qu'il lui reste encore quelques belles années devant lui. Pour le moment, le natif de Meaux ne devrait pas bouger de Paris.

Blaise Matuidi (PSG, sous contrat jusqu'en 2018)
Devenu un élément clé du dispositif parisien, Matuidi a ces derniers mois donné des sueurs froides à ses dirigeants qataris. Devenu en mars dernier le troisième plus gros salaire du PSG , le milieu de terrain des Bleus n'aura donc, a priori, plus de velléité de départ.  

Les joueurs de l'équipe de France (de gauche à droite) Blaise Matuidi, Mamadou Sakho, Laurent Koscielny et Mathieu Debuchy
Les joueurs de l'équipe de France (de gauche à droite) Blaise Matuidi, Mamadou Sakho, Laurent Koscielny et Mathieu Debuchy

Laurent Koscielny (Arsenal, sous contrat jusqu'en 2019)
Lié initialement avec les Gunners jusqu'en 2017, l'un des protégés d'Arsène Wenger a vu son contrat prolongé début mai. La durée dudit contrat l'emmènerait jusqu'en 2019, et son salaire a bien été revalorisé par les dirigeants du club londonien.

Mamadou Sakho (Liverpool, sous contrat jusqu'en 2017)
Le héros des matches de barrages contre l'Ukraine a vu sa cote grimper. Alors qu'il n'a pas toujours été titulaire avec les Reds, Sakho a bien été désigné capitaine par Didier Deschamps lors du match amical contre la Norvège. Sa situation à Liverpool peut-elle évoluer ?

Raphaël Varane (Real Madrid, sous contrat jusqu'en 2017)
Toujours gêné par des blessures à répétition, et particulièrement un genou droit récalcitrant, Varane a malgré tout pu démontrer toute l'étendue de son talent. Un jeune défenseur central de cette qualité vaut tout l'or du monde, et la Casa Blanca préfère certainement le garder, du moins pour le moment.

Yohan Cabaye (PSG, sous contrat jusqu'en 2017)
Arrivé en janvier dernier en provenance de Newcastle, Cabaye ne regrette pas pour l'instant son choix. S'il est vrai que son statut de remplaçant pourrait commencer à le déranger, le milieu de terrain de l'équipe de France peut se donner encore un peu de temps pour faire son trou au sein de l'effectif parisien.  

L'ailier français Franck Ribéry
L'ailier français Franck Ribéry

Franck Ribéry (Bayern Munich, sous contrat jusqu'en 2017)
Prétendant au Ballon d'Or l'an passé, Franck Ribéry se sent bien au Bayern, qu'il considère comme sa "deuxième maison". Lui qui avait pourtant la bougeotte en début de carrière avec six clubs différents en six saisons, a finalement trouvé son équilibre en Bavière, où il pourrait vraisemblablement terminer sa carrière.

Olivier Giroud (Arsenal, sous contrat jusqu'en 2016)
Auteur de sa meilleure saison avec les Gunners (16 buts en 36 matches), Olivier Giroud a pris du galon outre-Manche. Et alors qu'il est encore sous contrat avec le club d'Arsène Wenger jusqu'en 2016, l'attaquant français pourrait même prolonger encore un peu plus son aventure à Londres.

Romain Bonte