Pelé (Brésil) discute avec Giacinto Facchetti (Italie) lors de la finale du Mondial 1970
Pelé (Brésil) discute avec Giacinto Facchetti (Italie) lors de la finale du Mondial 1970 | WEREK / R3690_WEREK / DPA/AFP

Légendes du Brésil : Pelé

Publié le , modifié le

Attaquant génial de la fin des années 50 au début des années 70, le roi Pelé aura marqué son époque comme aucun autre footballeur. Encore considéré comme LA référence de nos jours, Edson Arantes do Nascimento reste le seul joueur à avoir remporté la Coupe du monde à trois reprises. Un exploit qui l’a fait entrer dans la légende du football.

Révélé par la Coupe du monde 1958, rapidement blessé en 1962 et couronné de nouveau en 1970, voilà comment se dessine la trajectoire de Pelé. En Suède, le jeune prodige de Santos devient une star planétaire en offrant au Brésil sa première Coupe du monde, à 17 ans. Il marque le but décisif face au pays de Galles en quarts de finale (1-0), inscrit un triplé contre la France en demie (5-2) et un doublé face à la Suède en finale (5-2).

L'apothéose en 1970

Au Chili quatre ans plus tard, Pelé marque face au Mexique (2-0) mais se blesse ensuite contre la Tchécoslovaquie. Il manque ensuite tous les autres matches, finale victorieuse devant cette même formation tchécoslovaque comprise (3-1). En 1966 en Angleterre, la star brésilienne est victime d’agressions à répétition contre les coriaces Bulgares, Hongrois puis Portugais. Le Brésil, double tenant du titre, est éliminé d’entrée.

Pelé prendra une revanche éclatante au Mexique pour son dernier Mondial. Il score contre la Tchécoslovaquie (4-1) et deux fois face à la Roumanie (3-2) au premier tour. Il ouvre surtout la marque lors du festival auriverde en finale contre l’Italie (4-1), permettant au Brésil de s’adjuger définitivement la coupe Jules-Rimet. En 92 sélections de 1957 à 1971, il aura inscrit 77 buts ! Il achèvera sa carrière au New York Cosmos pour tenter de promouvoir le soccer aux Etats-Unis.