Bebeto (Coupe du Monde 1994)
Bebeto (Coupe du Monde 1994) | PATRICK HERTZOG / AFP

Légendes du Brésil : Bebeto

Publié le , modifié le

Champion du monde 1994, quatrième meilleur buteur de l’histoire du Brésil (39 buts en 75 sélections), Bebeto est entrée à la postérité par une journée ensoleillée de juillet 1994 grâce à un geste. Bebeto sera à jamais associé à cette célébration qui l'a vu mimer un berceau.

On ne se souvient pas de lui comme d’un Champion du monde, ni pour ses qualités de renard des surfaces mais pour un geste. Même pas un geste technique. Non, une célébration. Le 9 juillet 1994, le Brésil affronte les Pays-Bas en quart de finale du Mondial américain. A la 63e minutes, Bebeto marque le 2e but brésilien et s’en va le long de la ligne de touche célébrer son but. D’un mouvement de balancier, les deux bras joints, il mime un berceau. Romario et Marzinho le rejoignent pour dédicacer ce but au petit Matheus qui vient de naître. Le geste fait le tour de la planète. Bebeto entre dans l’histoire.

Peu vu en Europe

Côté terrain, Bebeto a souffert de l’ombre des légendes Romario, puis Ronaldo juste après lui. Surtout Bebeto n’a joué « que » quatre ans en Europe pour 86 buts, une Coupe et une Supercoupe d’Espagne avec le Deportivo la Corogne. Pour le reste, c’est au Brésil que Bebeto s’est éclaté. C’est à Flamengo qu’il a le plus évolué (41 buts en 95 matches). Flamengo, c’est aussi le club que le petit Matheus a rejoint en 2012. Pour boucler la boucle ?

Christophe Gaudot @ChrisGaudot