Le stade de Sao Paulo sera prêt "à temps" pour l'ouverture du mondial 2014

Publié le , modifié le

La construction du stade Arena Corinthians de Sao Paulo, lieu du coup d'envoi de la Coupe du Monde de football 2014, avance "à grande vitesse" et sera achevée fin 2013, ont affirmé ce lundi les organisateurs locaux de l'événement sportif qui ont visité l'enceinte du stade avec les membres de la FIFA.

"Il n'y a aucun souci, la livraison sera faite dans les temps", en décembre 2013, a assuré Ricardo Trade, directeur exécutif des opérations du Comité Organisateur Local du mondial 2014 (COL), cité dans une note du club Corinthians, responsable des travaux. "Les travaux sont en cours de développement à un rythme rapide", a déclaré de son côté Gilmar Tadeu, également membre de l'organisation.

La construction du stade, a laquelle participent quelques 2.300 ouvriers, sera réalisée à 50% d'ici la fin septembre, selon la note du club. Le coup d'envoi de la Coupe du Monde sera donné à Sao Paulo, le 12 juin 2014. La FIFA mène actuellement une série de visites semestrielles aux 12 stades qui accueilleront le Mondial 2014. Ce type d'inspections existe depuis 2009.

Les responsables des travaux des stades ont commencé leur visite semestrielle à Rio de Janeiro, ville-hôte de la finale. Vendredi, ils ont visité le stade Mineirao de Belo Horizonte, dimanche ils étaient au stade Mané Garrincha de Brasilia et, après Sao Paulo, reste Fortaleza et Recife à visiter. Fin août, le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, est allé à Manaus (nord) et Cuiabá (centre-ouest) pour examiner l'avancée des travaux des stades et des infrastructures, lors de sa quatrième visite au Brésil.

Après sa visite à Rio de Janeiro, Valcke a déclaré que tous les travaux du Mondial-2014 au Brésil "sont en bonne voie" et ont atteint leur "vitesse de croisière", dans un discours clairement plus conciliant après ses fortes critiques contre l'organisation en mars dernier.
En 2013, le Brésil accueillera également la Coupe des Confédérations, une sorte de test avant le Mondial. Sao Paulo ne fait partie des villes-hôtes de l'événement.

Romain Bonte