FIFA carton rouge
Ce manifestant brandit un "carton rouge pour la FIFA" | FABRICE COFFRINI / AFP

Le Qatar nie tout irrégularité

Publié le , modifié le

A la suite des révélations du Sunday Times, qui révèle des versements de pots-de-vin dans le cadre de la candidature du Qatar pour la Coupe du monde 2022, le futur pays organisateur a nié ce dimanche "toute irrégularité".

Le quotidien britannique assure être en possession de milliers de courriels et de documents attestant l’existence de versements d’argent effectués en 2012 par Mohamed Bin Hammam, alors membre du Comité exécutif de la FIFA, dont il a depuis été radié pour corruption. Bin Hammam, qui était également président de la Confédération de football asiatique, se servait de caisses noires pour verser des espèces à des personnalités éminentes du football afin de s’assurer des soutiens à la candidature de son pays.

"Nous nions avec véhémence toutes les allégations de mauvaise conduite", a réagi le Comité de candidature du Qatar dans un communiqué, précisant que "toutes les mesures nécessaires pour défendre l'intégrité de la candidature du Qatar" seraient prises, et que ses avocats "sont en train d'examiner cette question". Le comité, qui s’est dit prêt à coopérer pleinement avec l’enquête, assure qu’il n’a obtenu le Mondial 2022 que "parce que c’était le meilleur offre et qu'il était temps pour le Moyen-Orient d'organiser sa première Coupe du monde".

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer