Israël - Portugal
Le Portugal passera encore une fois par les barrages | AFP - JACK GUEZ

Le Portugal arrache de justesse le nul en Israël

Publié le , modifié le

Menés (3-1) à vingt minutes de la fin du match, le Portugal est parvenu à décrocher un match nul vital en Israël (3-3) grâce à un but de Fabio Coentrao, auteur d'un contre sur un dégagement de la défense qui a fini au fond des filets. Dans ce groupe F des qualifications du Mondial-2014, les Lusitaniens conservent ainsi l'espoir de voir le Brésil, mais ils comptent désormais 4 points de retard sur le leader russe, qui peut s'envoler demain en cas de victoire en Irlande du Nord, le match ayant été reporté en raison de fortes chutes de neige.

Le couperet est passé tout près. Déjà battus par les Russes et auteurs d'un match nul à domicile contre l'Irlande du Nord (1-1), les Portugais ont bien failli encaisser une deuxième revers dans ces qualifications pour le Mondial-2014. Un tel résultat aurait sacrément hypothéqué leurs chances de voir le Brésil. Car dans ce groupe F, le sans-faute des Russes les condamne à l'exploit pour rêver de la première place, et tomber contre un rival pour la 2e place, synonyme de barrage, rendait leur futur très noir. Mais un dégagement de la défense israëlienne contré par Fabio Coentrao dans le but leur a offert un match nul presque inespéré dans le temps additionnel. 

Le Madrilène avait déjà cru délivrer les siens à la 89e minute, mais sa tête avait été repoussée par la barre transversale israëlienne. Et si cette égalisation tardive a semblé un temps improbable, c'est que l'équipe d'israël menait (3-1) à vingt minutes du terme de la rencontre. L'ouverture du score précoce de Bruno Alves, de la tête sur un corner (2e), avait été réduite à néant à la 24e minute par l'égalisation du buteur de Majorque, Tomer Hemed, sur un centre dévié par le Toulousain Ben Basat. Ce dernier était, juste avant la pause, à la finition après une aile de pigeon du premier buteur, grâce à une frappe puissante (40e). L'ancien Brestois inscrivait ainsi son 4e but en six sélections. Un beau ratio. Et tout semblait idéalement parti pour Israël lorsque Null Gershon inscrivait le troisième but de son équipe à la 70e minute, en reprenant un corner de la tête. Mais tout de suite après, Hedel Postiga redonnait l'espoir aux siens (72e), inscrivant certainement le but décisif pour aboutir à ce match nul. Mais ce petit point gagné en déplacement n'offre toujours aucune garantie au Portugal de Cristiano Ronaldo, averti dans ce match, de voyager jusqu'au Brésil dans un an et demi. C'est le troisième match consécutif sans victoire de cette formation. Israël et Portugal demeurent à égalité (8 pts chacun), et la Russie peut détenir 15 points à l'issue du week-end, en cas de victoire en Irlande du Nord.