L'Equipe de France de football
Neuf groupes en Europe, des qualifications directes, des barrages. Difficile d'y voir clair dans ces qualifications à la Coupe du Monde | AFP - Franck Fife

Le point sur les qualifications à la Coupe du Monde dans la zone Europe

Publié le , modifié le

Au terme de cette trêve internationale, les tendances pour les qualifications à la Coupe du Monde 2018 se dessinent dans la zone Europe. Deux matches sont encore à jouer par chacune des équipes des 9 groupes. Le premier de chaque groupe est qualifié directement. Les 8 meilleurs deuxièmes passeront par un barrage les opposant. Les autres seront éliminés, ou le sont déjà. On clarifie la situation.

Groupe A

Dans le groupe de la France, 4 équipes ont encore une chance de passer ce 1er tour. Le match entre les Pays-Bas et la Suède (10 octobre) sera crucial. Trois points séparent les deux équipes pour l'instant (Luxembourg, Biélorussie out). Avantage Suède. Le match aller s'étant terminé sur un score de parité (1-1), le retour est ouvert. Une victoire des Pays-Bas arrangerait les Bleus, qui les ont battus par deux fois (1-0, 4-0). Les Suédois, eux, ne sont qu'à un point de la France et cela se jouera au goalaverage classique (+11 pour les Nordiques contre +10 pour la France pour l'instant). La Bulgarie, quant à elle, a peu de chances de se qualifier. Même avec deux victoires pour terminer, même avec une deuxième place arrachée, les Bulgares pourraient être la 9ème roue du carrosse, et ne pas participer aux barrages.

1. France (17 pts), 2. Suède (16 pts), 3. Pays-Bas (13 pts), 4. Bulgarie (12 pts) 

Groupe B

La Suisse a fait une campagne de qualifications tonitruante : 8 matches, 8 victoires. A défaut de qualification, les Helvètes sont déjà assurés de ne pas être éliminés. Impossible pour eux d'être les plus mauvais deuxièmes. Attention au Portugal, qui a certes 3 points de retard, mais a encore les cartes en main. Lors du dernier match, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo affronteront la Suisse à domicile. Il leur faudra inverser la tendance après un 2-0 concédé à l'aller. Les autres concurrents sont déjà hors course (Hongrie, Îles Féroé, Andorre, Lettonie)

1. Suisse (24 pts), 2. Portugal (21 pts)

Groupe C

Même tendance dans le groupe C. Deux équipes sont encore en lice (Azerbaïdjan, République Tchèque, Norvège, Saint-Marin out). L'Allemagne est très bien partie pour prendre la première place, avec 5 points d'avance sur l'Irlande du Nord. Les deux équipes s'affronteront et un nul suffirait aux Allemands. Un résultat qui devrait également ne pas handicaper l'Irlande du Nord, déjà presque assurée de ne pas être pire deuxième des 9 groupes européens. 

1. Allemagne (24 pts), 2. Irlande du Nord (19 pts)

Groupe D

4 équipes en course. La Serbie, leader, est en ballotage favorable, avec 4 points d'avance sur le deuxième (Galles) et un goalaverage favorable (+10, contre +7) après les deux matches nuls entre les deux nations. Le match Pays de Galles - Irlande sera crucial. Ouvert suite au match nul à l'aller, il pourrait décider de la deuxième place, synonyme de barrages. Aujourd'hui, 1 seul point les sépare. Toutefois, les deux équipes devront être vigilantes pour ne pas finir plus mauvais deuxième. L'Autriche, déjà à 5 points de la deuxième place, a une infime chance d'espérer.

1. Serbie (18 pts), 2. Galles (14 pts), 3. Irlande (13 pts), 4. Autriche (9 pts)

Groupe E

Parmi les 3 équipes susceptibles de se qualifier, la Pologne est bien partie. 3 points d'avance sur le Monténégro, battu au match aller (2-1), et sur le Danemark, plus dangereux grâce à un goalaverage particulier favorable (+3). A l'issue du match Monténégro - Danemark, les Polonais en sauront plus quant à leur avenir. Un match nul pourrait leur permettre de se qualifier directement, en cas de victoire de leur côté en Arménie. Mais si une des deux équipes s'impose, ils sauront quel sera leur adversaire majeur. 

1. Pologne (19 pts), 2. Monténégro (16 pts), 3. Danemark (16 pts)

Groupe F

4 candidats en lice. En tête avec 5 points d'avance sur le deuxième (Slovaquie), l'Angleterre dispose en plus d'un goalaverage particulier favorable et fonce vers la 1ère place synonyme de qualification directe. Derrière, 3 nations se tiennent en 1 point (Slovaquie, Slovénie, Ecosse). Léger avantage pour la Slovaquie, qui disposera en plus d'un match à domicile contre Malte (0 pt) pour garder sa position. L'Ecosse en plus d'avoir un goalaverage particulier défavorable face à la Slovénie, a deux gros matches à jouer contre ces derniers, concurrents directs, et une Slovaquie en quête de points. Peu de chances aussi pour la Slovénie, qui, paradoxalement, devra presque compter sur l'Ecosse pour chiper la deuxième place.  

1. Angleterre (20 pts), 2. Slovaquie (15 pts), 3. Slovénie (14 pts), 4. Ecosse (14 pts)

Groupe G

Officieusement, 3 équipes peuvent encore espérer, mais l'Albanie (3ème) accuse déjà un retard de 6 points sur l'Italie, pour l'instant en barrages. L'Espagne est leader avec 3 points d'avance sur les Italiens et un goalaverage particulier favorable. Les positions devraient se figer : Espagne qualifiée, Italie en barrages.

1. Espagne (22 pts), 2. Italie (19 pts), 3. Albanie (13 pts)

Groupe H

La Belgique est déjà qualifiée, mais derrière 4 équipes peuvent espérer une 2ème place même si pour l'Estonie, qui accuse un retard de 6 points sur l'actuel deuxième (Bosnie), les chances sont quasiment nulles. Chypre a également peu de chances. 4 points de retard et deux gros matches à venir (Grèce, Belgique). La Bosnie a deux points d'avance sur la Grèce, mais la concurrence sera rude. Les Grecs joueront Gibraltar et Chypre pendant que les Bosniens affronteront la Belgique avant un déplacement difficile en Estonie. Une indécision transcendée par la peur d'une éventuelle place de pire deuxième.

1. Belgique (22 pts, Q), 2. Bosnie-Herzégovine (14 pts), 3. Grèce (13 pts), 4. Chypre (10 pts), 5. Estonie (8 pts)

Groupe I

Sûrement le groupe le plus ouvert. Les 4 premiers se tiennent en deux points. La Croatie et l'Islande ont deux longueurs d'avance sur la Turquie et l'Ukraine. Parcours similaires pour les 4 concurrents, qui auront chacun une confrontation directe pour la qualification et une rencontre face à une équipe déjà éliminée (Finlande, Kosovo).

1. Croatie (16 pts), 2. Islande (16 pts), 3. Turquie (14 pts), 4. Ukraine (14 pts)