Monténégro - Angleterre
Le Monténégrin Volkov au duel avec l'Anglais Smalling | MAXPPP - GEORGI LICOVSKI

Le Monténégro reste devant l'Angleterre

Publié le , modifié le

Deux ans après avoir été expulsé pour un coup de pied sur ce terrain, Wayne Rooney a ouvert le score pour l'Angleterre au Monténégro dès la 6e minute. Mais sur un corner cafouillé, Damjanovic a égalisé à la 76e minute. Du coup, le Monténégro demeure en tête du groupe H de ces qualifications du Mondial-2014 avec deux points d'avance sur les Anglais, mais doit encore aller à Londres lors du match retour.

Wayne Rooney et l'Angleterre pensaient bien que ce voyage à Podgorica se solderait plus positivement que le dernier. En octobre 2011, l'attaquant de Manchester United avait été exclu pour un coup de pied, et son équipe avait ramené un nul (2-2) en qualifications pour l'Euro-2012. En réalisant un pressing impressionnant en tout début de match, l'équipe de Roy Hodgson a rapidement été récompensée, par l'ouverture du score du Mancunien de la tête sur un corner de Gerrard (6e). Ces premières minutes étaient totalement à l'avantage des Anglais, qui ne parvenaient pas à doubler la mise. Et en deuxième période, avec le soutien d'un stade chauffé à blanc, les Monténégrins inversaient la tendance, pressaient, se procuraient occasions sur occasions, et finissaient par trouver le chemin des filets par Damjanovic, à la suite d'une partie de billard dans les 6m (76e). Chaque équipe a eu ensuite l'occasion de prendre l'avantage, notamment Gerrard qui voyait le ballon prendre le chemin de la lucarne avant que le portier adverse ne le sorte en corner dans le temps additionnel.

Ce match nul n'est pas une bonne, mais pas non plus une mauvaise affaire pour les Anglais. Certes, ils demeurent à deux points du Monténégro. Mais ceux-ci devront faire le déplacement à Londres en octobre, juste avant le dernier match également à domicile contre la Pologne, la Moldavie faisant le même déplacement en septembre. En Ukraine, également en septembre, Roy Hodgson jouera une carte très importante. Le problème de son équipe, c'est qu'elle ne parvient pas à battre les grosses formations de ce groupe. Un nul en Pologne (1-1) comme à domicile contre l'Ukraine (1-1), et désormais au Monténégro (1-1), l'Angleterre va bien devoir s'imposer pour combler son retard, sans attendre un hypothétique faux-pas des coéquipiers du Turinois Vucinic. Ceux-ci ont néanmoins un programme copieux avec la réception de l'Ukraine, puis un voyage en Pologne et en Angleterre, avant de recevoir la Moldavie. 

Belgique et Croatie font cavalier seul

Tous deux invaincus dans le groupe A (5 victoires, 1 nul), la Belgique et la Croatie se suivent à la trace. Un coup de patte d'Hazard a permis aux Belges de faire tomber la Macédoine, alors que les Croates ont longtemps été menés au Pays de Galles avace un but de Bale, avant de l'emporter par des réalisations de Lovren (77e) et Eduardo (87e). 

Les autres résultats du soir :

Groupe A:
Belgique - Macédoine 1 - 0
Serbie - Ecosse 2 - 0
Pays de Galles - Croatie 1 - 2
Groupe H : 
Ukraine - Moldavie 2 - 1
Monténégro - Angleterre 1 - 1
Pologne - Saint-Marin 5 - 0