Luis Suarez, Giorgio Chiellini, Uruguay, Italie
Luis Suarez se touche les dents, Giorgi Chiellini l'épaule | DANIEL GARCIA / AFP

Le cannibale Suarez risque gros

Publié le , modifié le

Surnommé le Cannibale pour ses coups de dents sur le joueur du PSV Eindhoven Otman Bakkal en 2010 et celui de Chelsea Branislav Ivanovic en 2013, Luis Suarez a récidivé, sous le maillot de la sélection uruguayenne cette fois. A la 80e minute du match contre l'Italie, El Pistolero a mordu le défenseur Giorgio Chiellini. Il pourrait être suspendu jusqu'à la fin du Mondial puisque la Fifa, peu connue pour son indulgence, s'est saisie du dossier.

"Comme Mike Tyson !" a écrit le site du journal brésilien O Globo au  Brésil, en diffusant une photo du stoppeur italien Giorgio Chiellini tirant sur  son maillot pour montrer des marques de dents sur son épaule gauche. C'était la  80e minute d'Italie-Uruguay. Sur les premiers ralentis, Suarez semble donner un  simili coup de tête au joueur de la Nazionale. Mais sur les images suivantes,  on distingue le joueur de Liverpool planter les dents dans l'épaule du  défenseur adverse. Pour masquer son geste, Suarez fait semblant d'être touché  dans le choc et s'écroule. L'action s'est  déroulée dans le dos de l'arbitre, qui n'a rien vu. Mais les caméras si. Et ces  images vont tourner. "Il m'a mordu, c'est clair, j'ai encore la marque", a dit  Chiellini à la chaîne italienne Rai à la fin du match. "L'arbitre devait  siffler et lui donner le (carton) rouge, également parce qu'il simule", a  ajouté le défenseur italien. Le sélectionneur de la Celeste Oscar Tabarez a dit  qu'il n'avait "rien vu" et qu'il était "occupé par d'autres choses pendant le  match".

La Fifa peu clémente​

La commission de discipline de la Fifa a elle décidé de se saisir du cas. Pour déterminer la sanction, elle peut utiliser  les images TV. La sanction serait alors à sa discrétion. Elle pourrait être sévère.  Le Camerounais Alex Song a été suspendu trois matches pour un coup de coude  dans le dos de Mario Mandzukic (Croatie). La seule différence est que Song  avait été exclu sur le coup. Mais l'affaire Suarez va faire beaucoup de bruit  et le comportement du joueur est en infraction avec le principe du fair-play  cher à la Fifa. "Nous attendons les rapports officiels et nous allons collecter  tous les éléments nécessaires pour évaluer la situation", a expliqué à l'AFP le  service communication de la Fifa. "C'est un joueur important pour le groupe, mais on a déjà joué des matches  sans lui", a fini par lâcher Tabarez, harcelé de questions par la presse  anglaise -Suarez joue à Liverpool- en conférence de presse après le match.

Suarez le récidiviste

Le joueur de Liverpool risque d'autant plus qu'il n'en est pas à son coup d'essai. En 2010, alors qu'il jouait pour l'Ajax d'Amsterdam, il avait été suspendu  sept matches de championnat des Pays-Bas pour avoir, déjà, mordu un joueur du  PSV Eindhoven, Otman Bakkal. Il avait gagné le surnom de "Cannibale de l'Ajax". Depuis son arrivée à Liverpool en 2012, il entretient des relations  compliquées avec l'Angleterre, dont la Fédération l'a suspendu longuement à  deux reprises, une fois (9 matches) pour des insultes racistes contre Patrice  Evra (Manchester United), une autre (10 matches) pour avoir mordu, encore, au  bras, un adversaire, Branislav Ivanovic (Chelsea). Célébré dans son pays pour le "coup de main" qui avait permis aux siens d'éliminer le Ghana et de filer en demi-finale, Luis Suarez pourrait cette fois s'attirer les foudres de la nation charrua pour ce geste stupide. 

Vine: les trois morsures de Luis Suarez

Jerome Carrere