Brésil, Russie
Hernanes (en jaune) pris dans la nasse russe | ALEXEY FILIPPOV / RIA NOVOSTI

Le Brésil rejoint la Russie sur le fil

Publié le , modifié le

Le Brésil a arraché le match nul in extremis face à la Russie grâce à un but marqué à la dernière minute par Fred, lundi à Londres (1-1). Les Brésiliens n'ont toujours pas remporté le moindre succès sous les ordres du sélectionneur Luiz Felipe Scolari, entré en fonctions en novembre.

Appelé au chevet de l'équipe nationale brésilienne pour la mener au sacre mondial chez elle à l'été 2014, Luiz Felipe Scolari a un début de mandat difficile. Secoué par l'Angleterre lors de sa première (2-1), le sélectionneur de la formation championne du monde 2002 vient d'enchaîner deux nuls. Un contre l'Italie jeudi dernier (2-2) et celui-ci face à la Russie (1-1). Fayzulin a d'ailleurs ouvert le score à la 73e minutes pour les Russes. Ces derniers pensaient décrocher leur premier succès face aux quintuples champions du monde.

Mais Fred a surgi dans les derniers instants du match pour ramener les siens sur les talons des hommes de Fabio Capello. Bien organisés en défense, les Soviétiques ont posé de nombreux problèmes aux Sud-Américains et justifié leur statut de leader du groupe F des éliminatoires de la Coupe du monde avec quatre victoires en autant de matches. Quant aux Brésiliens, mêmes s'ils ont évité la défaite et démontré une certaine force de caractère, leur niveau inquiète à quelques mois de la Coupe des confédérations et à un peu plus d'un an de leur Mondial. 

Jerome Carrere