Le Brésil étrille l'Uruguay et file vers le Mondial en Russie, l'Argentine se replace grâce à Messi

Le Brésil étrille l'Uruguay et file vers le Mondial en Russie, l'Argentine se replace grâce à Messi

Publié le , modifié le

Le Brésil de Neymar a réalisé une démonstration face à l'Uruguay d'Edinson Cavani. Les Brésiliens se sont imposés 4-1 et ont fait un grand pas vers la qualification pour le Mondial 2018 en Russie. Mal en point avant la revanche face au Chili, l'Argentine s'en est, comme souvent, remis à Lionel Messi pour l'emporter. La "Pulga" a inscrit le seul but du match - sur penalty - ce qui permet à l'Albiceleste de se replacer et de grimper à la troisième place des qualifications de la zone Amsud.

Sept sur sept pour la Selecao! Depuis la nomination de Tite au poste de sélectionneur en juin 2016, le Brésil a retrouvé des couleurs et est sans rival dans la zone Amsud. Face à l'Uruguay d'Edinson Cavani, privée de Luis Suarez suspendu, Neymar et sa bande ont poursuivi leur sans-faute avec une septième victoire consécutive, du jamais-vu au pays des quintuples champions du monde dans les qualifications de la zone Amsud pour le Mondial. Bien que mené au score suite au penalty de Cavani (9e minute), le Brésil a su répondre.

Neymar tout-puissant

D'abord par l'intermédiaire de Paulinho, auteur d'une frappe de 25 mètres pour l'égalisation. Le milieu de terrain du club chinois de Guangzhou Evergrande a même réalisé un triplé (51e et 90+2e). Neymar, lui, a inscrit son 51e but en 76 sélections, son 5e but lors des sept derniers matches du Brésil. Il a ajouté une passe décisive, sa septième en autant de matches. "Pour gagner dans ce stade, il faut être fort", s'est réjoui Tite. Avec dix points d'avance sur la 5e place, la première qui ne donne pas droit à une qualification automatique pour la prochaine Coupe du monde, la Seleçao peut commencer à planifier son voyage en Russie.

Messi prend sa revanche

L'Argentine était dos au mur avant son match contre le Chili. Dans l'obligation de gagner pour ne pas voir ses chances de participation au Mondial s'envoler, l'Albiceleste a fait le strict minimum face à sa bête noire. Le Chili, vainqueur des deux dernières Copa America contre l'Argentine, a cette fois trébuché devant Lionel Messi. Une sorte de revanche pour le Barcelonais, auteur du penalyt de la victoire, qui avait annoncé sa retraite internationale après l'échec en finale l'été dernier, avant de revenir sur sa décision. Il a bien fait puisque avec lui, l'Argentine avance et est remonté à la 3e place (22 points) à huit longueurs du Brésil, mais juste derrière l'Uruguay (23 points). "C'est une belle victoire contre une bonne équipe, mais ce que je retiens c'est notre combativité", a déclaré le sélectionneur Edgardo Bauza.

Mardi prochain, l'Argentine se rendra en Colombie, actuellement 4e avec 21 points. Une victoire face aux coéquipiers de James Rodriguez et Falcao et l'Argentine prendrait une option sur son ticket pour la Russie. Méfiance toutefois face au quart de finaliste du dernier Mondial qui s'est imposé 1-0 contre la Bolivie grâce à James. Le joueur du Real a marqué sur penalty, en deux temps, à la 83e minute, le seul but de la rencontre. Le Chili est en revanche bien mal en point : le vainqueur des deux dernières éditions de la Copa America a rétrogradé à la 6e place (20 pts) et doit absolument s'imposer à domicile mardi contre le Venezuela, 10e et dernier.

Benoit Jourdain @BenJourd1