Brésil Thiago Silva
Thiago Silva (PSG) avec le Brésil | AFP

Le Brésil domine la Russie, l'Uruguay bat la République tchèque

Publié le , modifié le

Le Brésil s'est imposé 3-0 en amical contre la Russie, prochain adversaire des Bleus. L'Uruguay a gagné contre la République tchèque (2-0), avec un but d'Edinson Cavani.

Premier contact réussi. Le Brésil, favori du Mondial 2018 en Russie, a battu le futur hôte du tournoi vendredi à Moscou (3-0) en match de préparation, dans un après-midi aussi illuminé par un bijou de but d'Edinson Cavani avec l'Uruguay. Cette journée d'ajustements, à moins de trois mois du début de la compétition (15 juin-15 juillet), se prolonge dans la soirée avec notamment France-Colombie à Saint-Denis et Allemagne-Espagne à Düsseldorf.

En attendant, le Brésil a pris ses marques, avec peut-être quelques idées en tête, sur la pelouse du stade Loujniki, l'enceinte de la prochaine finale de la Coupe du monde. Sans sa star Neymar blessée, mais avec les Parisiens Thiago Silva et Dani Alves titulaires, la Seleçao a dominé la Russie en accélérant après la pause. Joao Miranda (52e), Philippe Coutinho (62e) et Paulinho (67e) ont marqué.

Les Brésiliens, qui n'ont plus perdu depuis le 9 juin 2017 - en amical contre l'Argentine (1-0) -, repartent donc toujours aussi chauds du froid moscovite, avant un alléchant choc en Allemagne mardi. Pour les Russes, les satisfactions sont bien maigres, pour ce match qui devait leur servir d'étalonnage face à l'une des meilleures sélections de la planète. Ils disposeront d'une seconde chance mardi contre la France à Saint-Pétersbourg.

Plus tôt dans la journée, l'Uruguay a battu la République tchèque, qui sera absente en Russie (2-0), à Nanning, en Chine, avec ses deux stars au top: Luis Suarez (10e sur penalty) et Edinson Cavani (37e) ont marqué chacun un but dans ce solide succès. L'attaquant du PSG l'a fait avec style: un retourné acrobatique qui a lobé le gardien, trop avancé.

AFP