Mondial 2010 cérémonie danseurs 062010
Des danseurs lors de la cérémonie d'ouverture | AFP-SCHMIDT

Le 19e Mondial est lancé !

Publié le , modifié le

Sous le bruit assourdissant des célèbres vuvuzelas, la 19e édition du désormais plus grand événement sportif mondial a débuté lors d'une cérémonie d'ouverture haute en couleur. Il était précisément 14h00 lorsque l'Afrique du Sud et tout le continent africain a retenu son souffle, au moment d'assister au lancement de ce grand rendez-vous.

C'est d'abord le chanteur sud-africain Timothy Moloi qui a entonné "le chant de l'espoir", et près de 1500 figurants ont avancé au son de la musique africaine. L'archevêque Desmond Tutu a même effectué quelques pas de danse. Le visage de Nelson Mandela est alors apparu sur les écrans, pendant une chanson inspirée par un message de l'ancien président sud-africain. "La générosité de l'esprit humain peut surmonter toute l'adversité. Grâce à la compassion et la bienveillance, nous créons l'espoir."

Ce chant a été suivi d'autres artistes africains tels que l'Algérien Khaled, ou encore le groupe ghanéen Osibisa. Petite touche d'humour qui devrait faire sourire les gardiens de but de cette compétition, le si décrié ballon officiel est arrivé sur le terrain, traîné par un bousier géant... Dans le ciel bleu de Johannesburg, les spectateurs ont également pu apprécier le passage éclair de la patrouille sud-africaine. Un baobab avec les 32 nations engagées a notamment été dressé en plein centre du Soccer City, où n'avaient pas encore pris place les 85.000 supporteurs.  Une vingtaine de chefs d'Etat et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon étaient en revanche présents. Seule une chaise restait vide, celle de Nelson Mandela, endeuillé par la mort accidentelle de son arrière petite-fille dans la nuit.

Romain Bonte