Le duo argentin Angel Di Maria, Lionel Messi
Le duo argentin Angel Di Maria, Lionel Messi | AFP - EITAN ABRAMOVICH

L'Argentine se relance grâce à Messi, le Brésil continue sa promenade de santé

Publié le , modifié le

L'Argentine s'est relancée avec brio dans la course à la qualification pour le Mondial-2018 en Russie en battant la Colombie 3 à 0 grâce à son capitaine Lionel Messi, auteur d'un but magistral et de deux passes décisives, mardi. Le Brésil, lui, caracole en tête après sa victoire 2-0 face au Pérou. Enfin le Chili a dominé l'Uruguay (3-1).

Messi sauve la patrie

Lionel Messi a évité une crise de Noël à l'Argentine. Après la claque reçue au Brésil (0-3), l'Albiceleste s'est parfaitement repris face à la Colombie de James Rodriguez. Il n'aura fallu que neuf minutes à l'Albiceleste pour dissiper les nombreux doutes nés de ses dernières prestations, notamment de sa déroute face au Brésil (3-0) vendredi. Et comme souvent, Messi a endossé le costume de sauveur d'une sélection mal en point, qui n'avait empoché que deux points lors de ses quatre derniers matches. Dès la cinquième minute, la star du FC Barcelone a fait frémir l'Estadio del Bicentenario de San Juan en Argentine avec un coup-franc repris de la tête par Nicolas Otamendi.

Quatre minutes plus tard, la "Pulga" (littéralement la puce) est fauché par Wilmar Barrios à 30 m du but colombien: il se fait justice lui-même d'un coup de patte magistral dans la lucarne droite de David Ospina pour son 57e but en 116 sélections. Assommée, la Colombie était mise KO à la 22e minute avec une nouvelle contribution de Messi, cette fois passeur décisif. Son centre a trouvé la tête de Lucas Pratto. En fin de rencontre, Angel di Maria, sur un nouvel exploit personnel de Messi, a définitivement garanti la victoire de son équipe (83). Grâce à ce cinquième succès en douze matches, le premier depuis le 1er septembre, l'Argentine s'est replacée à la 5e place avec 19 points, à un point du Chili qui occupe la 4e place, la dernière directement qualificative pour le Mondial russe. La Colombie a rétrogradé à la 6e place (18 pts).

Le Brésil consolide sa place de leader

Les hommes de Tite ont été moins flamboyants que face à l'Argentine, mais ils sont venus à bout du Pérou. Les Péruviens ont eu des occasions (7e et 48e minute) avant que Gabriel Jesus, une des nouvelles pépites brésiliennes, n'ouvre le score après un bon travail de Coutinho. Ce but n'a pas fait abdiquer le Pérou qui a eu l'occasion d'égaliser (71e) mais Allison, le portier brésilien, est resté solide. La Seleçao a ensuite fait le break, toujours grâce à Gabriel Jesus, qui a démarqué Augusto qui a pu doubler la mise (79e). Invaincu depuis la prise de fonction du sélectionneur Tite en juillet, le Brésil va passer l'hiver au chaud et au sommet du classement avec ses 27 points, soit quatre de plus que son premier poursuivant et neuf de plus que le 6e et premier non-qualifié, la Colombie. Pour les Auriverde, la Russie se rapproche.

Le Chili mate l'Uruguay

Les coéquipiers d'Edinson Cavani peuvent s'en vouloir. Ils ont dominé les 45 premières minutes et ont eu plusieurs situations chaudes mais un manque d'efficacité les a plombés. Dès la 2e minute, profitant d'un mauvais renvoi d'un défenseur chilien, Cavani se retrouvait en position idéale dans la surface de réparation, mais l'attaquant du Paris SG butait sur Claudio Bravo. Deux minutes plus tard, sur une astucieuse remise de Luis Suarez, Cavani tentait sa chance de loin, mais son tir fusait au-dessus de la transversale. La défense chilienne pliait à la 16e minute, Suarez récupérait le ballon et trouvait Cavani qui trompait Bravo pour son huitième but depuis le début de la campagne de qualification. Mais grâce à Eduardo Vargas, le Chili est revenu avant la pause. Puis après le retour des vestiaires, Alexis Sanchez réalisait un doublé (60e et 76e minute). Suarez a raté un penalty en fin de match, mais l'Uruguay conserve tout de même la 2e place (23 points), tandis que le Chili, vainqueur des deux dernières éditions de la Copa America, s'est replacé à la 4e place (20 pts).

francetv sport @francetvsport