Javier Pastore Christian Noboa Argentine Equateur
Javier Pastore tente de se défaire de l'Equatorien Christian Noboa | EITAN ABRAMOVICH / AFP

L'Argentine et le Brésil débutent mal

Publié le , modifié le

L'Argentine et le Brésil ont été battus dès leur premier match de qualification pour le Mondial 2018 dans la zone Amsud. L'Albiceleste a éinsi été surprise à domicile par l'Equateur (0-2) tandis que le Brésil s'est incliné face au Chili (2-0).

L'Argentine, privée de Messi, blessé, et qui a  perdu Aguero en cours de match, ne pouvait pas plus mal débuter sa campagne qualificative. Avec Pastore et Di Maria dans le onze de départ, les Argentins, brouillons,  étaient malmenés en première période et se contentaient d'une occasion de but  de Sergio Aguero, dans la surface, dont le tir était détourné par le gardien  équatorien. A la 23e minute, Aguero quittait le terrain, blessé.

En deuxième mi-temps, Mascherano, bien servi par Pastore, ou Di Maria,  auraient pu ouvrir le score, mais le match basculait pour les visiteurs dans  les dix dernières minutes. Sur un corner, le défenseur Frickson Erazo trompait Romero d'une tête à  bout portant dans la surface, faisant taire les seulement 35.000 spectateurs du  stade Monumental de Buenos Aires. Ni Tevez, entré à la place d'Aguero, ni Lavezzi, après avoir remplacé  Pastore, n'ont réussi à inverser le cours du jeu. Une minute plus tard, sur une contre-attaque bien menée côté droit par  Valencia, Caicedo, à la réception du centre, fusillait Romero. Lors de la 2e journée des éliminatoires de la zone Amsud, l'Argentine se  déplacera mardi à Asuncion pour affronter le Paraguay, vainqueur du Venezuela,  avant de recevoir le Brésil début novembre.

L'éternel rival des Argentins, le Brésil, n'a pas fait beaucoup mieux. Les Auriverde sont tombés à Santiago face au dernier vainqueurs de la Copa America. Les Chiliens se sont imposés grâce à deux réalisations tardives deVargas (72e) et Alexis Sánchez (89e).