Franck Lampard (Angleterre)
Franck Lampard (Angleterre) | FRANCK FIFE - AFP

L'Angleterre accrochée, les cadors sérieux

Publié le , modifié le

Frank Lampard a sauvé l'Angleterre d'une défaite face à l'Ukraine en obtenant le nul (1-1) à trois minutes de la fin sur penalty. Dans les autres groupes, les ténors ont assuré: l'Italie a battu Malte 2-0, l'Allemagne s'est imposé 2-1 en Autriche, les Pays-Bas ont maté la Hongrie 4-1, le Portugal a dominé l'Azerbaïdjan 3-0, et la Grèce a disposé de la Lituanie 2-0. Belgique et Croatie se sont neutralisés (1-1).

Même si l'Angleterre a nettement dominé territorialement, les jeunes Ukrainiens n'ont pas volé le point pris à Londres. Privés de nombreux titulaires, dont Wayne Rooney, les Anglais s'étaient fait surprendre en première période par une belle frappe enroulée de Konoplyanka (39e). Ils n'ont arraché le point du nul qu'à trois minutes du terme sur un penalty signé Frank Lampard. Le chemin pour la qualification sera long pour la sélection aux Trois Lions.

Lampard: "Evidemment nous voulions gagner, mais étant donné les circonstances - nous avons eu un but refusé et nous avons touché les poteaux - nous avons dû montrer du caractère pour sauver ce point. Le groupe sera long et les matches difficiles. C'est un bon point compte tenu de la situation dans laquelle nous étions à quelques minutes de la fin."

D'autres cadors ont également souffert mais ils ont fini par passer. C'est le cas de l'Italie notamment. Après avoir concédé un nul 2-2 en Bulgarie, les vice-champions d'Europe ne se sont imposés que 2-0 face à Malte. Destro a marqué d'entrée (5e minute), mais il a fallu attendre le temps additionnel et un but contre-son-camp du Maltais Cohen pour voir la Nazionale se mettre à l'abri.

L'Allemagne remporte le derby

Dans le groupe C, l' Allemagne a peiné pour se défaire de l'Autriche (2-1) lors d'un "derby" très attendu à Vienne. Reus et Ozil ont confirmé la richesse allemande au milieu de terrain, mais les joueurs de Joachim Löw sont restés sous la menace d'un retour autrichien. Avec six points en deux matches, ils sont néanmoins leaders. Leur principal adversaire sera sans doute la Suède d'Ibrahimovic (qui a joué tout le match), vainqueur 2-0 du Kazakhstan pour son entrée en lice.

Dans le groupe D, pas de problème pour les Pays-Bas rajeunis de Louis Van Gaal, nets vainqueurs en Hongrie (4-1) et qui s'installent en tête du groupe avec six points. Le Portugal a battu l'Azerbaïdjan 3-0 dans le groupe F et Cristiano Ronaldo et les siens comptent six points. Mais la Russie de Fabio Capello a elle aussi confirmé (4-0 en Israël). La lutte s'annonce chaude entre Lusitaniens et Slaves pour la première place.