Russie Corée du Sud
La Sbornaïa a limité la casse en arrachant le nul en fin de match. | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

La Russie et la Corée du Sud sur un nul

Publié le , modifié le

Au terme d'une rencontre disputée mais fermée, la Russie et la Corée du Sud se sont quittées bonnes amies (1-1). Les Guerriers Taeguk avaient ouvert la marque avant que les hommes de Fabio Capello reviennent au score dans la foulée. L'Algérie, battue par la Belgique (2-1) dans l'autre match de ce groupe H, peut avoir le sourire après ce résultat.

La Russie a stoppé comme elle l'a pu la belle série de la Corée du Sud en Coupe du monde. A l’occasion du dernier match de la première journée de la phase de poules, les hommes de Fabio Capello ont confirmé leur quasi-invincibilité sous ses ordres (deux défaites en 19 matches) en tenant en échec les Guerriers Taeguk (1-1), qui avaient débuté leurs trois derniers Mondial par une victoire (2002, 2004 et 2010). Après ce résultat, le dernier du groupe H, la Belgique pointe déjà en tête après sa victoire sur l'Algérie (2-1). Russes et Coréens, à égalité de point, maintiennent malgré eux les Fennecs en vie dans cette poule.

Après une première période terne sur le plan du jeu, la seule occasion étant à un coup-franc puissant et flottant d'Ignashevitch repoussé difficilement par Jung (31e), la rencontre s'est emballée au retour des vestiaires. La Corée du Sud, moins attentiste, a poussé jusqu'à trouver la faille après une grossière erreur d'Akinfeev sur un tir de Lee (68e). Une "boulette" qui n'a pas déstabilisé les Russes. Entré en jeu, Kerzhakov a conclu une action désordonné pour ramener les siens dans la partie, égalant au passage le record de buts en sélection (26 réalisations).

Boostée par cette égalisation, la Russie a tout tenté en fin de match pour arracher la victoire, et les trois points. En vain. Au grand bonheur de la Belgique, qui ne pouvait espérer meilleur résultat. L'Algérie ne devrait pas s'en plaindre non plus...

Yohan Roblin @yohanroblin