Nicolas Anelka désabusé
Les Bleus ne recevront pas la prime habituelle de la FIFA | AFP - CARL DE SOUZA

La prime refusée aux Bleus

Publié le , modifié le

Face au nouveau scandale que la prime des Bleus représente, la Fédération Française de Football a décidé d'agir. Les Bleus n'obtiendront aucune prime en cas d'élimination au premier tour. Ce qui semble se dessiner au vu de leurs résultats. Une partie de la somme versée par la FIFA à la FFF, équivalent à 7 millions d'euros, quant à elle, sera finalement rendue au football amateur.

Au lieu d'un parachute doré, ils n'auront rien. Pour n'avoir rien offert sur le terrain, les 23 Bleus ne recevront pas l'habituelle prime offerte gracieusement par la FIFA. C'est ce qu'annonce le communiqué de la Fédération Française de Football, vraisemblablement en réponse à la pétition de RMC, demandant "la restitution des primes, indemnités et autres rémunérations du droit à l'image qu'ils vont percevoir à l'occasion de la Coupe du monde de la Fifa 2010".

La FFF précise, dans son communiqué envoyé depuis Bloemfontein, que : "Conformément aux principes en vigueur depuis la précédente Coupe du monde, en cas d'élimination à l'issue de la poule de qualification, aucune prime n'est versée aux joueurs de l'équipe de France".

"En ce qui concerne la somme attribuée par la Fifa à la FFF, celle-ci est destinée à couvrir les frais d'organisation générés par le séjour en Afrique du Sud (transports, hébergements, fonctionnement du centre de presse) et la phase de préparation, ajoute la FFF. L'excédent est réparti à parité entre le football amateur et la LFP (Ligue de football professionnel), aucune rétribution n'étant versée aux joueurs à ce titre".

En revanche, le communiqué se garde de dévoiler la somme qui sera versée à l'équipe de France grâce à ses droits de sponsoring : "S'agissant, enfin, des droits contractuels liés au sponsoring, ils ne sont pas calculés au titre de la Coupe du monde, mais, chaque année, en fonction des recettes et du nombre total de matches joués sur l'ensemble de la saison sportive", conclut le communiqué de la FFF.

Première sanction pour les Bleus, après leur manque de motivation affiché sur les terrains d'Afrique du Sud. Une réprimande pécuniaire à laquelle vient s'ajouter le désamour plus important encore de leurs supporters. Les Bleus ont décidément perdu gros en l'espace de 10 jours…