Ballon Jabulani prétexte 062010
- | AFP - STAN HONDA

La Fifa ne connaît pas la crise

Publié le , modifié le

A l'heure où le triple A de la France a été retiré, où Peugeot Sport est obligé de se retirer du Championnat du monde d'endurance en raison des mauvais résultats du groupe, le monde du ballon rond n'a visiblement pas à se soucier d'éventuels problèmes de trésorerie. En pleine période d'austérité, la Fifa, par le biais de son secrétaire général Jérôme Valcke, se targue de pouvoir prétendre à un bénéfice de 1200 millions de dollars lors du prochain Mondial 2014...

La Coupe du monde devrait rapporter en 2014 quelque 3500 millions de  dollars, alors que les dépenses devraient s'élever dans la même période à  quelque 2300 millions. La Fifa obtiendrait ainsi un résultat positif de 1200  millions", a expliqué le plus simplement du monde M. Valcke. Ce dernier déplore toutefois que ce chiffre soit inférieur aux recettes enregistrées lors du dernier Mondial 2010, en Afrique du Sud, estimées à pas moins de 4100 millions de dollars. Le secrétaire général de la Fifa précise quand même que "80% de l'argent que nous recevons revient au football sous forme d'aides financières".

Romain Bonte