La Fifa fait pression sur le Brésil

Publié le , modifié le

Le secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa) Jerome Valcke a débuté lundi à Porto-Alegre un voyage au Brésil pour mettre "la pression" sur les organisateurs du Mondial 2014. M. Valcke a souligné qu'il était nécessaire de mettre "une certaine pression" et "montrer que nous (la Fifa) suivons le projet".

"Il est nécessaire de voir tous les détails. Cette période (avant le  Mondial) ne peut pas être une période de repos, mais (doit être consacrée à)  terminer tous les détails garantissant le succès de l'événement", a-t-il  précisé lors d'une conférence de presse. Le secrétaire général a visité lundi avec le ministre des sports Aldo  Rebelo et les stars Ronaldo et Bebeto, le stade Beira Rio, qui accueillera cinq  matches du Mondial et qui est terminé à 90%, selon les organisateurs. "Beaucoup de choses ont été faites à Porto Alegre depuis l'année dernière.  Il n'y a pas d'inquiétudes. Le Beira Rio sera prêt pour le Mondial", a précisé  M. Valcke qui sera à Rio de Janeiro jeudi pour une grande réunion avec le  comité d'organisation. L'année dernière M. Valcke avait créé une polémique en demandant au Brésil  de se donner "un coup de pied aux fesses" pour rattraper le retard des travaux  pour le Mondial.

Jerome Carrere