Deschamps EDF Bleus 112012
Didier Deschamps devrait poursuivre sur sa ligne de conduite. | FRANCK FIFE / AFP

Italie-France: On prend les mêmes et on recommence ?

Publié le , modifié le

Didier Deschamps dévoilera ce jeudi à 14h sa liste de 23 joueurs pour le match amical contre l'Italie, le 14 novembre à Parme. Le sélectionneur de l'équipe de France devrait sans surprise renouveler sa confiance au groupe, ayant décroché un point mérité en Espagne (1-1). Toutefois, DD devrait procéder à quelques modifications, notamment en raison de l'absence de Karim Benzema.

Didier Deschamps ne bouleversera pas ses plans. Après le nul ramené d'Espagne, le sélectionneur de l'équipe de France devrait logiquement reconduire les mêmes joueurs jeudi, à l'occasion du match amical contre l'Italie (le 14 novembre à Parme). Néanmoins, l'ex-entraîneur de l'OM devra composer avec le probable forfait de Karim Benzema, la faute à un problème musculaire. Déjà blessé et absent en Ligue des Champions contre Dortmund (2-2), le Merengue "ne sera pas remis dimanche (à Levante)", de l'aveu même de José Mourinho, obligeant quasiment DD a abandonné l'idée d'une convocation.

Une attaque à court de moyens

Qui plus est, le capitaine emblématique des Bleus ne voudra sûrement pas prendre de risques inconsidérés, tant avec le joueur qu'avec le Real Madrid, club où il entretient de très bonnes relations. Pour suppléer l'ex-Lyonnais, et accompagner Olivier Giroud et Bafétimbi Gomis, les options ne sont pas très nombreuses... d'autant que Gameiro et Rémy ne semblent pas en mesure de tenir ou d'afficher un rendement suffisant. Dans ces conditions, Wissam Ben Yedder –bien que plombé par sa virée nocturne avec les Espoirs- pourrait être appelé pour la première fois avec les A.

Absent contre le Japon (0-1) et l'Espagne (1-1), en raison de son opération du ménisque, Rio Mavuba devrait en revanche à soulager Didier Deschamps. Même si Blaise Matuidi n'a rien à lui envier en ce début de saison. Deux solutions pour un poste, DD n'en attendait pas autant de leur part. A lui de choisir désormais…

Malbranque, c'est compliqué

Steed Malbranque sera-t-il la surprise de cette liste ? Si le Lyonnais a reçu une pré-convocation pour l'Italie, la logique de groupe mandaté par le sélectionneur lors de sa prise de fonction ne plaide pas en sa faveur du trentenaire. Et pour cause : l'entrejeu est particulièrement fourni avec les Cabaye, Gonalons, Capoue et autres Sissoko. Même son de cloche pour Yoann Gourcuff. Ses retrouvailles avec les Bleus semblent prématurées malgré quelques sorties encourageantes.

Du côté de la défense, statut quo : Sakho, Yanga-Mbiwa, Clichy, Evra, Koscielny, Rami, Debuchy et Jallet devraient vraisemblablement être reconduits. Bacary Sagna, pourtant débarrassé de ses ennuis de santé, postule à une place dans le groupe. Mais à l'instar d'un Gourcuff, il n'a pas joué suffisamment de matchs pour que le staff des Bleus puisse se faire un avis. Décidément, Deschamps semble accorder une importance considérable à la fameuse "notion de groupe". Tant pis pour les retardataires.