Hodgson: "C'est difficile à encaisser"

Hodgson: "C'est difficile à encaisser"

Publié le , modifié le

Vaincue par l'Italie (2-1) hier, l'Angleterre, et son sélectionneur Roy Hodgson, a eu du mal à accepter la défaite: "Il va nous falloir du temps à tous pour digérer ce qu'il s'est passé sur le terrain en ayant le goût amer d'avoir donné tout ce qu'il y avait à donner", a-t-il déclaré en conférence de presse. "Un autre jour, tous ces tirs, ces centres ou occasions, ça nous aurait souri. Ca n'a pas été le cas. C'est difficile à encaisser."

- Quelle impression vous laisse cette défaite?
Roy Hodgson:
"C'est un résultat très décevant et ce n'est jamais facile de retirer du  positif après une défaite. Il va nous falloir du temps à tous pour digérer ce  qu'il s'est passé sur le terrain en ayant le goût amer d'avoir donné tout ce  qu'il y avait à donner. Même s'il y a eu de bonnes choses, de bonnes  individualités, malheureusement, on concède ce deuxième but et même si on a  essayé de revenir ensuite dans le match, on n'a pas su y arriver."
   
- Qu'avez-vous pensé de vos joueurs?
R.H.:
"Les joueurs ont vraiment tout donné. Un autre jour, tous ces tirs, ces  centres ou occasions, ça nous aurait souri. Ca n'a pas été le cas. C'est  difficile à encaisser. Tous les jeunes joueurs ont très bien joué. Sturridge a  été exceptionnel jusqu'à ce qu'une douleur à la jambe l'oblige à sortir. Aucun  ne m'a laissé tombé ce soir. Ils ont tous fait ce que l'on espérait d'eux,  sauf, bien sûr, le but égalisateur. Rooney aussi a travaillé très dur. Il peut  toujours y avoir des débats sur un joueur, mais je trouve sévère de critiquer  sa performance. Quand on attaque autant qu'on le fait, on ne peut pas toujours  tout bloquer. En seconde période, on était mené, il fallait revenir et on a  poussé."
   
- Comment voyez-vous la suite?
R.H.:
"Même à 2-1, je pensais qu'on pouvait revenir au score. Etre aussi  proche d'eux, nous donne une grande confiance avant de jouer l'Uruguay et le  Costa Rica. Quand vous perdez le premier match, vous savez qu'il va  probablement falloir gagner les deux autres. Pour la qualification, il va  falloir se battre. L'Italie a pris un bon départ, le Costa Rica aussi, et nous  ainsi que l'Uruguay on est derrière. Mais on va maintenant affronter l'Uruguay  puis le Costa Rica, donc, on garde notre avenir en main. C'est à nous de  produire les bonnes prestations. On doit garder la tête haute et préparer le  prochain match, faire que les joueurs réalisent que s'ils peuvent reproduire  deux prestations comme celle-là, on a de bonnes chances de passer."

AFP