portrait steven Gerrard Angleterre Mondial 2010
Steven Gerrard est confiant sur les capacités de l'équipe d'Angleterre | AFP - Paul Ellis

Gerrard: "On a une bonne chance"

Publié le , modifié le

Le néo-capitaine de l'Angleterre, Steven Gerrard, est convaincu que son équipe a "une bonne chance" de remporter le Mondial-2010 de football, qu'elle entame, samedi, contre les Etats-Unis à Rustenburg (nord).

La blessure de Rio Ferdinand vous a bombardé capitaine. Mais il reste deux incertitudes: votre nature réservée n'est-elle pas un obstacle pour ce rôle et allez-vous trouver une complémentarité avec Frank Lampard ?
"J'ai un sentiment mitigé. Je suis malade pour Rio mais j'ai désormais la responsabilité de conduire l'équipe. Je ne vais pas changer. Si j'ai obtenu ce poste, c'est parce que le sélectionneur pense que je suis un bon capitaine. Je crois bénéficier du respect des joueurs. J'ai des gens expérimentés autour de moi pour m'aider: David Beckham, Stuart Pearce, Rio Ferdinand qui est resté, John Terry. En ce qui concerne Frank, j'aime jouer avec lui. C'est un superbe joueur. On a travaillé dur à l'entraînement pour être sûr que ce partenariat fonctionne."

Exclu en 2006, Wayne Rooney semble actuellement irascible. A-t-il été mis en garde contre le danger de répondre aux provocations adverses ?
"Je ne sais pas s'il sera ciblé. Wayne a assez d'expérience pour gérer ça. Il sait qu'on a besoin de lui sur terrain. On ne peut pas lui enlever cet enthousiasme. Il est toujours à fond, c'est ce qui en fait un des meilleurs au monde. Mais tout le monde a été prévenu de l'importance de ce match. On a payé pour savoir ce qu'il en coûte de perdre des joueurs importants. Le sélectionneur a insisté sur l'importance de finir les matches avec onze joueurs. Les exclusions ou les suspensions ne feront que nous affaiblir."

Votre premier match sera peut-être le plus difficile...

"Tous seront difficiles pour des raisons différentes. Mais c'est vrai que les Etats-Unis, c'est le premier. Et il est important de rentrer avec autorité dans ce tournoi. A la maison, tout le monde est derrière nous. La préparation s'est bien passée, malgré des matches moyens. Il y a beaucoup de grosses équipes, mais quand je regarde la nôtre, j'ai confiance: on a une bonne chance."

AFP