L'équipe de France
Les Français Sakho, Debuchy et Pogba | MAXPPP - PQR - LE PARISIEN - FREDERIC DUGIT

France-Paraguay: une marche de plus

Publié le , modifié le

L'équipe de France dispute ce soir le deuxième de ses trois matches amicaux avant la Coupe du monde, contre le Paraguay à l'Allianz Riviera de Nice. Un adversaire a priori plus costaud que la Norvège, écrasée (4-0) mardi au Stade de France. Sans Ribéry ni Benzema, toujours ménagés, Didier Deschamps peut encore offrir une dernière chance à certains de venir troubler le jeu des titulaires. La charnière centrale, entre Koscielny, Sakho et Varane, l'animation offensive entre Griezmann, Rémy, Valbuena et Cissoko, voilà les différents enjeux individuels de ce match.

C'est peut-être le match le plus important de la préparation. Après l'omelette norvégienne (4-0), et avant de finir avec la Jamaïque le 8 juin à Lille, l'équipe de France se trouve face à son plat de résistance: le Paraguay. Avant d'aborder la dernière semaine d'entraînement pré-Coupe du monde, Didier Deschamps veut obtenir ses dernières certitudes. A moins qu'il ne les ait déjà... Pour la première fois depuis 2006, les Bleus ont gagné cinq matches consécutifs à domicile. Et ils n'ont pas encaissé de buts lors de 7 de ses 9 derniers matches. La dynamique est là, il faut l'entretenir.

Comme ses trois autres adversaires, cette formation du Paraguay est absente du Mondial au Brésil. Finaliste de la Copa America 2011 où elle avait sorti notamment le Brésil (aux tirs au but), l'équipe a fini à la dernière place des qualifications, remportant juste trois matches et décrochant 3 nuls pour dix défaites. Equipe peu spectaculaire mais très solide défensivement, elle vient de battre le Cameroun jeudi en amical en Autriche (2-1). Avec une grande majorité de joueurs qui évoluent au pays, la sélection menée par Victor Genes peut s'appuyer sur l'expérimenté Roque Santa Cruz pour peser sur la défense tricolore.

Koscielny de retour ?

Et la défense, c'est justement l'une des interrogations de Didier Deschamps, à douze jours de l'ouverture de la Coupe du monde. Sur la ligne de départ: Eliaquim Mangala, Laurent Koscielny, Mamadou Sakho et Raphaël Varane. Invaincu lorsque aligné ensemble (3 matches), et associé lors du match retour de barrage contre l'Ukraine, le duo Varane-Sakho semble tenir la corde. La performance du Madrilène en finale de Ligue des Champions lui offre une longueur d'avance, que ses douleurs au genou handicapent. Et le capitanat confié contre la Norvège au joueur de Liverpool représente une marque de confiance et un signe supplémentaire de sa montée en puissance dans le groupe. Mais Laurent Koscielny, dont l'expulsion contre l'Ukraine a coûté cher, a réalisé une partie solide contre la Norvège. Il peut encore marquer des points, à moins que Mangala se voit offrir une chance et la saisisse.

Cabaye-Matuidi-Pogba inamovibles

En attaque, en attendant le retour de Karim Benzema et de Franck Ribéry, toujours ménagés, ce sont les grands boulevards. Olivier Giroud semble indiscutable, surtout après sa prestation contre la Norvège (auteur d'un doublé). Mais dans un autre style, Loïc Rémy a aussi été à son avantage en mqrauant également. Contre une équipe plutôt défensive, son profil de dévoreur d'espaces pourrait ne pas être le plus approprié, comme un peu Moussa Sissoko. Egalement séduisants mardi, Antoine Griezmann et Mathieu Valbuena ont l'avantage, avec leur explosivité et leur dynamisme, d'offrir plus de solutions. Au milieu de terrain la messe semble dite avec le trio Cabaye-Matuidi-Pogba. Reste le poste de latéral droit: Sagna ou Debuchy, la concurrence est très serrée. 

Avant d'affronter la Jamaïque dans une semaine puis de s'envoler pour le Brésil, Didier Deschamps a-t-il obtenu toutes les certitudes à tous les postes ? Si c'est le cas, on ne devrait pas voir beaucoup d'essais ce soir. Face aux Jamaïquains, il devrait se placer en configuration Mondial, avec les retours espérés de Ribéry et Benzema. Le Paraguay, c'est la dernière occasion de faire des essais. Se servira-t-il de cet affrontement contre un Paraguay traditionnellement rugueux mais qui n'a jamais battu la France en trois affrontements pour les faire ?